Printemps Français : Béatrice Bourges va observer 8 millions de minutes de silence pour les victimes de l’avortement

83 Publié le 10/02/2014 par La Rédaction

Après sa grève de la faim pour demander la démission de François Hollande, la militante du Printemps Français Béatrice Bourges a franchi un cap en entamant hier 8 millions de minutes de silence « pour les victimes de l’avortement ». Reportage.

Après sa grève de la faim pour demander la démission de François Hollande, la militante du Printemps Français Béatrice Bourges a franchi un cap en entamant hier 8 millions de minutes de silence « pour les victimes de l’avortement ». Reportage.

« Depuis 1975, 8 millions d’enfants, dont peut-être les nouveaux Einstein, Jean-Paul II et Père Dodu, ont été génocidés dans des IVG », a-t-elle expliqué lors d’une conférence de presse tenue sur le banc parisien où elle avait déjà observé son jeûne. « J’ai donc décidé de m’astreindre à 8 millions de minutes de silence pour ces victimes innocentes qui n’avaient rien demandé et qui, si elles le pouvaient, témoigneraient sans doute de l’horreur qu’elles ont vécu », a-t-elle ajouté, invitant les autres militants présents à s’engager avec elle. La plupart ont regardé leurs pieds en attendant la fin de conférence.

À un journaliste qui lui demandait comment elle pensait pouvoir tenir si longtemps, Béatrice Bourges a répondu qu’elle avait toujours été « la meilleure au roi du silence » dans sa famille : « mes parents m’y faisaient beaucoup jouer, presque tous les jours jusqu’à mes 25 ans, et encore maintenant parfois ».

Béatrice Bourges a ensuite compté jusqu’à trois, puis s’est tue. Sa prochaine prise de parole devrait avoir lieu, selon nos calculs, aux alentours du 15 mai 2029.

La Rédaction

Photo: Capture d’écran

Publicité
Publicité