Sondage – 3 Français sur 4 pensent que vous êtes juste une merde

139 Publié le 21/02/2014 par La Rédaction

Ce sondage, mené par l’institut IPSOS en partenariat avec LeGorafi.fr, met en lumière un phénomène inconnu jusque là mais qui agit comme une lame de fond au cœur de la société française.

Ce sondage, mené par l’institut IPSOS en partenariat avec LeGorafi.fr, met en lumière un phénomène inconnu jusque là mais qui agit comme une lame de fond au cœur de la société française. Sans communiquer entre eux, proches et moins proches paraissent se mettre globalement d’accord sur l’image qu’ils ont de vous. Décryptage.

Incompétence + lâcheté

Si cette grande majorité des Français semble avoir une image plutôt négative de vous, c’est avant tout à cause de votre attitude dans le cadre du travail : « Ah… Au boulot c’est une vraie plaie ! Aucune organisation, aucune communication. J’ai rarement vu autant d’incompétence rassemblée au sein d’un même corps. »

Concernant la gestion de votre vie privée, l’un de vos proches, qui a tenu à rester anonyme, témoigne également sans concession : « J’en ai vu des personnes en couple qui n’étaient pas investies et qui faisaient preuve de lâcheté chronique. Mais avec la personne dont vous parlez, on atteint des sommets de médiocrité. Et ne me lancez même pas sur ses rapports avec sa famille ! »

Quant aux autres Français, les 25% qui ne pensent pas que vous êtes une merde, la moitié refuse tout de même de s’exprimer sur vous et ceux qui acceptent de le faire parlent de vous comme d’une personne « Mouef, sans plus quoi ! ».

Une réaction attendue

Votre réaction était évidemment attendue de tous après la publication de cette étude de perception dans l’opinion publique : « Je pense que ces personnes qui sont visiblement agressées par mon existence ne sont pas vraiment objectives. Pour la plupart ils ne me connaissent pas ou pas assez pour ceux qui m’ont déjà fréquenté. Mais je suis prêt à discuter avec chacun d’entre eux pour essayer de les convaincre du contraire. » affirmez-vous en réponse à vos détracteurs.

La Rédaction

Publicité
Publicité