Ukraine : une bagarre entre députés dégénère en débat politique

37 Publié le 25/02/2014 par La Rédaction

Alors que le Parlement devait nommer ce mardi un nouveau Premier ministre et un gouvernement de transition, ce qui était un traditionnel combat à mains nues entre parlementaires a pris une tournure inattendue.

Alors que le Parlement devait nommer ce mardi un nouveau Premier ministre et un gouvernement de transition, ce qui était un traditionnel combat à mains nues entre parlementaires a pris une tournure inattendue. Écoute respectueuse, arguments rationnels et volonté d’avancer ensemble, la classe politique ukrainienne fait à nouveau l’objet de tous les commentaires, parfois même négatifs quand ils proviennent des plus conservateurs.

Respect, écoute et calme

Tout avait pourtant si bien commencé. Les députés de la Rada, le Parlement ukrainien, sont des grands habitués des débats à base de poings et de chaussures et cette journée de débat et de vote avait commencé comme n’importe quelle autre. Alors que la séance débute, très vite les membres de la majorité et de l’opposition en viennent aux mains, échangeant leurs points de vue à l’aide de phalanges et de chaussures renforcées.

Mais après trois suspensions de séance et 45 minutes de coups échangés, la bagarre dérape et se transforme en un clin d’œil en une discussion politique policée. Le député d’opposition Mykola Kateryntchouk raconte : « J’étais en train de sauter à pieds joints dans la bouche d’un autre représentant quand l’un de mes collègues a proposé que l’on se calme et que l’on discute calmement. »

Étrangement, l’invitation pacifique de ce député est reçue plutôt positivement et les élus retournent s’asseoir pour laisser place à un échange constructif. « C’est incroyable quand on connaît un peu notre culture politique », s’exclame ce parlementaire de la majorité avant de préciser : « D’habitude nos séances se terminent sur un K.O technique ou sur l’abandon de l’un des camps, généralement le moins armé. »

C’est donc dans une ambiance collégiale et studieuse que le Parlement a ensuite poursuivi le débat sur l’élaboration du gouvernement de transition. Une atmosphère de calme et de respect qui aura même résisté à un sursaut de violence de la part d’un député d’extrême-droite qui a brandi un marteau en plein dialogue. Mais ce dernier a été poliment prié par ses collègues de ranger son arme et d’écouter les propositions diverses. Ce que le parlementaire a finalement consenti à faire au bout de dix secondes de négociations.

Une partie de l’Ukraine scandalisée

Cet incroyable dérapage au Parlement a provoqué bon nombre de réactions de la part des Ukrainiens les plus conservateurs. Beletus_67, un utilisateur de Twitter déclare notamment : « Bordel, on est en Ukraine. Les bagarres au Parlement font parties de notre patrimoine. C’est notre muraille de Chine à nous. Et là ce serait comme avoir une muraille de Chine qui refuserait de se battre. Intolérable ! »

La Rédaction

Publicité
Publicité