Dîner du CRIF : Pour calmer les tensions, Dieudonné a proposé de régler l’addition

71 Publié le 05/03/2014 par La Rédaction

Paris – Est-ce la fin de la brouille ? Invité surprise hier du traditionnel dîner du CRIF, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, l’humoriste controversé a proposé, à l’issue du repas, de payer la totalité de l’addition.

Paris – Est-ce la fin de la brouille ? Invité surprise hier du traditionnel dîner du CRIF, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, l’humoriste controversé a proposé, à l’issue du repas, de payer la totalité de l’addition. « On avait passé un bon moment, je n’avais pas envie qu’on s’embrouille sur qui avait payé quoi et combien ça faisait par personne » souligne Dieudonné. Après le scandale de ces derniers mois qui a mené à l’interdiction de jouer son spectacle, puis sa totale réécriture, l’humoriste souhaitait tourner la page et avait accepté avec joie l’invitation du CRIF hier soir. Il a ainsi pu converser avec Manuel Valls, les deux hommes sont apparus très complices. Mais c’est avec Roger Cukierman, le président du CRIF, que Dieudonné a passé l’essentiel du repas, chacun s’amusant à trouver le mot pour rire, et certains invités se sont même plaints des rires des deux convives qui couvraient parfois les discours, comme celui de François Hollande. Seul bémol, après que l’humoriste a réglé la note de 12 000 euros en liquide, le président du CRIF a demandé à recompter l’intégralité de la note pour être certain du prix.

La Rédaction

Photo: Wikicommon/Réseau Volatire

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité