Affaire Buisson : un fonctionnaire enregistre par erreur les Grosses Têtes sur les fameuses bandes

51 Publié le 06/03/2014 par La Rédaction

Coup d’éclat dans ce qui ressemble fort à une affaire d’État. Selon le site Atlantico.fr, qui a diffusé une partie des enregistrements furtifs de Patrick Buisson, la totalité de ces derniers aurait été effacée dans la journée d’hier.

Coup d’éclat dans ce qui ressemble fort à une affaire d’État. Selon le site Atlantico.fr, qui a diffusé une partie des enregistrements furtifs de Patrick Buisson, la totalité de ces derniers aurait été effacée dans la journée d’hier. En cause une mauvaise manipulation d’un collaborateur du cabinet des deux juges d’instruction où les bandes sont finalement stockées : « J’ai pas fait exprès ! Okay ?! Hier à 16h, comme tous les jours, j’écoutais les Grosses Têtes sur RTL. Y’avait une très très bonne phase de Bouvard et j’avais rien pour l’enregistrer. J’ai pris le premier dictaphone venu qui traînait par là dans un coffre-fort blindé. J’ignorais que c’était celui de Patrick Buisson. » explique le fonctionnaire responsable de la malencontreuse suppression. Ce dernier précise également : « Ça va ! On va pas non plus en faire une putain de montagne. La qualité des enregistrements originaux était pas terrible en plus. Et puis si c’est pour entendre Carla Bruni se plaindre qu’elle a pas de boulot, ça on le savait déjà merci. C’est pas une grande perte. » déclare t-il au site Atlantico.

La Rédaction

Publicité
Publicité