L’obésité provoquée par une chose présente dans les supermarchés et les magasins d’alimentation

78 Publié le 06/03/2014 par La Rédaction

Une étude internationale démontre pour la première fois ce que l’on soupçonnait depuis des années. Il existe bien une corrélation entre les supermarchés et l’obésité, et qui pourrait être un produit ou une substance encore non-identifiée présente dans les étalages ou dans l’air que l’on respire dans les magasins. Reportage.

Une étude internationale démontre pour la première fois ce que l’on soupçonnait depuis des années. Il existe bien une corrélation entre les supermarchés et l’obésité, et qui pourrait être un produit ou une substance encore non-identifiée présente dans les étalages ou dans l’air que l’on respire dans les magasins. Reportage.

Faut-il inspecter tous les supermarchés de France et peut-être d’Europe? L’étude commandée par la France, la Hollande, la Belgique et les Pays-Bas prouve pour la première fois que l’origine de l’obésité et du surpoids d’une partie des Européens pourrait se trouver dans les supermarchés. « Nous avons interrogé de très nombreuses personnes en surpoids ou victime d’obésité. Dans 78% des cas, ces personnes sont allées dans un supermarché, ou ont fréquenté un magasin d’alimentation, parfois plusieurs fois par semaine » explique Aaron Jonaart, responsable de l’étude. Selon lui, il n’y aucun doute sur cette corrélation. « Comment l’expliquer sinon ? C’est la seule explication logique quand on a éliminé tout le reste ».

Bâtiments de zones commerciales très populaires depuis près de trente ans, les supermarchés et la grande distribution accueillent d’un mauvais œil ce rapport que certains jugent fantaisiste. Ils suggèrent une inspection globale des magasins avec un accès garanti pour permettre aux scientifiques de mener à bien leurs travaux pour isoler la substance responsable. Plan des constructions, matériaux utilisés, tout va être analysé pour vérifier si un élément se détache de l’ensemble, l’élément secret déclencheur. « Nous espérons enfin mettre la main sur ce produit, nos clients seront rassurés de savoir qu’ils sont en totale sécurité » assure un responsable de la grande distribution.

En combien de temps l’élément secret agit-il sur l’Homme ? Là aussi les scientifiques sont divisés. Mais ils conseillent de faire les courses avec un masque réglementaire de protection et des gants pour éviter tout contact avec le produit en question, ce qui devrait réduire nettement les risques de contamination. De plus ils suggèrent une exposition non-prolongée. « Prenez ce dont vous avez besoin, ne vous attardez pas plus que nécessaire dans le magasin » souligne l’étude qui recommande de faire ainsi ses courses, le plus vite possible, en courant.

La Rédaction

Publicité
Publicité