Municipales – Harlem Désir propose des badges plus gros pour combattre le FN

97 Publié le 24/03/2014 par La Rédaction

Le Premier secrétaire du PS a présenté ce matin son nouveau projet pour endiguer la montée du Front national dans l’entre-deux tours des municipales. Conscient de l’attente de l’électorat de gauche, il propose ainsi le renouvellement complet des badges contre le racisme et le Front national mais surtout des badges désormais plus gros, plus offensifs.

Le Premier secrétaire du PS a présenté ce matin son nouveau projet pour endiguer la montée du Front national dans l’entre-deux tours des municipales. Conscient de l’attente de l’électorat de gauche, il propose ainsi le renouvellement complet des badges contre le racisme et le Front national mais surtout des badges désormais plus gros, plus offensifs.

« Il faut se rendre à l’évidence, on ne gagne pas une élection avec des badges aussi petits » a affirmé Harlem Désir lors de son point presse. Ainsi, le PS s’est longuement penché durant la nuit sur les raisons de la déroute électorale. Il apparaît que la taille des badges anti-FN pourrait être une des causes. « Ils ne sont pas assez grands. C’est du 38 mm, voire du 45 mm. » a-t-il affirmé, en guise d’aveu.

Plus tard lors de son allocution, ce dernier a précisé : « Depuis le début, on savait qu’il en fallait des plus gros. j’ai même demandé des pin’s parlants et des badges musicaux mais j’ai rencontré de nombreuses difficultés de la part de certains ténors qui refusent la modernité » avant de faire défiler devant les journalistes plusieurs militants socialistes portant la nouvelle gamme de badges.

Plus large, plus gros, plus lourd.

La première modification importante est la taille. Désormais, le badge couvrira la totalité du haut du corps, avec une hauteur comprise entre quarante et cinquante centimètres. De forme rectangulaire, en plastique souple ou contre-plaqué, il reste cependant léger et peu encombrant.

Autre nouveauté, l’arrivée d’une face arrière. Ainsi le badge pourra se porter à la fois devant et derrière, couvrant ainsi l’intégralité du dos du porteur. « Pour éviter la fatigue, il y a aura un système d’attaches en cuir, de bretelles qui feront reposer l’ensemble sur les épaules du militant. C’est assez seyant, il y aura des couleurs différentes » .

En outre, avec cette taille, les messages inscrits sur les badges seront beaucoup plus visibles dans la rue, ce qui permettra, à n’en pas douter, une meilleure diffusion, une meilleure compréhension du message et une optimisation concrète de la lutte contre l’abstention.

En dernier lieu, Harlem Désir a laissé penser qu’il pourrait aussi demander une action gouvernementale globale pour mieux combattre les idées du Front national. « Peut-être qu’avec des mobilisations sur le terrain, l’application d’idées concrètes de gauche sur un programme politique qu’on rédigerait et qui répondrait aux besoins de nos électeurs et des Français en général, ça pourrait marcher », affirme t-il, même s’il reste pessimiste sur cette dernière possibilité : « N’oublions pas que le gouvernement a hélas déjà bien trop de travail pour se consacrer à la politique ».

La rédaction

Photo: Wikicommon/Clément Bucco-Lechat

Publicité
Publicité