Un prof de maths menace de reprendre son cours pour calmer ses élèves

76 Publié le 07/04/2014 par La Rédaction

Bayonne – Afin de calmer ses élèves un peu trop turbulents pendant son cours de mathématiques, un professeur de collège a trouvé une méthode autant radicale qu’efficace. Le professeur qui avait menacé ses élèves de reprendre son cours, aurait réussi à mettre en place une atmosphère de travail, obtenant par la même occasion l’admiration de ses collègues et de son administration.

Bayonne – Afin de calmer ses élèves un peu trop turbulents pendant son cours de mathématiques, un professeur de collège a trouvé une méthode autant radicale qu’efficace. Le professeur qui avait menacé ses élèves de reprendre son cours, aurait réussi à mettre en place une atmosphère de travail, obtenant par la même occasion l’admiration de ses collègues et de son administration.

La méthode a de quoi surprendre et laisse toute l’équipe pédagogique du collège Francis Lalanne, de Bayonne, pleine d’espoir. « Ça faisait un moment que j’avais cette idée derrière la tête. Mais je craignais de faire preuve de trop de fermeté » déclare M. Nadaud, le professeur en question lors d’une conférence de presse donnée depuis la salle des profs.

L’enseignant raconte avoir passé un cap alors qu’il réclamait le silence lors d’une énième altercation avec sa classe. « Taisez-vous ! Ou je reprends la leçon sur le théorème de Thalès » a-t-il lancé à ses élèves qui ont, selon lui, obtempéré dans l’instant à son invective. « C’était une vraie libération. J’avais enfin trouvé un point de pression sur eux pour me faire respecter » raconte-t-il, fou de joie.

L’ombre de Pythagore

Plusieurs élèves dénoncent la brutalité de la méthode employée par leur professeur. « Nous allons lancer des recherches au CDI pour vérifier si M. Nadaud est dans son droit » a déclaré Benjamin à la fin de l’heure de cours, prétextant qu’écouter son professeur faire cours deux heures consécutives était « un sévice à la limite du supportable », avant d’ajouter : « il y a des lois dans ce pays, on ne peut pas nous faire subir n’importe quoi ».

De son coté, le principal du collège précise que toute l’administration s’attelle actuellement à communiquer à tous les lycées et collèges de France la nouvelle méthode du professeur Nadaud pour permettre au corps enseignant de rétablir son autorité dans les salles de classe.

La Rédaction

Publicité
Publicité