[Décryptage] Nous avons écouté le discours de Manuel Valls à l’envers et cela n’a aucun sens

82 Publié le 08/04/2014 par La Rédaction

Y’avait-il un sens caché dans le discours du nouveau Premier ministre pour demander la confiance au parlement ? Et si l’écoute à l’envers du discours nous donnait la clé de ce sens caché, un code, qui montrerait l’appartenance du nouveau Premier ministre à un clan ou qui sait, un message adressé à certains membres de la majorité ou de l’opposition ? Non.

Y’avait-il un sens caché dans le discours du nouveau Premier ministre pour demander la confiance au parlement ? Et si l’écoute à l’envers du discours nous donnait la clé de ce sens caché, un code, qui montrerait l’appartenance du nouveau Premier ministre à un clan ou qui sait, un message adressé à certains membres  de la majorité ou de l’opposition ? Non.

On dit souvent que certaines chansons populaires passées à l’envers contiendraient des messages sataniques ou cachés. Mais hélas, rien de tout ça ici. Nous avons soumis la bande sonore du discours à un collège d’experts en audition et analyses phoniques. Leur conclusion est sans ambiguïté : on ne comprend rien et cela n’a aucun sens. « On pourrait croire à une langue étrangère en fait, comme du néerlandais ou du danois. C’est étrange au début, on a la sensation de sons et d’intonations familières » confirment les experts interrogés. Mais dans l’ensemble selon eux, tout cela ne forme qu’une bouillie sonore incompréhensible de syllabes et de mots pour l’essentiel prononcés totalement à l’envers.

Selon ces mêmes experts, il n’y a vraiment strictement rien à écouter dans cette version du discours. «Au bout de dix minutes, plusieurs membres qui écoutaient l’enregistrement en ont  eu assez. Certains sont allés prendre un café. Un autre a sorti son mobile pour jouer à un jeu. Enfin un autre membre est parti chez lui en ajoutant « Bon courage avec ce truc débile, moi je me rentre». Selon toute vraisemblance, il ne devrait revenir que demain à l’heure de l’embauche.

Ce qui semble confirmer que non seulement l’écoute à l’envers du discours n’a aucun sens et n’apporte aucune information nouvelle susceptible d’être rapportée dans un article mais qu’en outre, elle est extrêmement ennuyeuse.

discoursvallstw

La Rédaction

Publicité
Publicité