PSG: Jérémy Ménez toujours le dernier choisi lorsqu’il s’agit de constituer deux équipes à l’entraînement

47 Publié le 18/04/2014 par La Rédaction

Le footballeur qui évolue au PSG évoque ses états d’âmes dans un entretien accordé au journal l’Équipe à paraître demain. Au delà de son statut de remplaçant et l’angoisse de voir filer la chance de participer au mondial, Jérémy Ménez avoue mal vivre le fait d’être toujours le dernier à être choisi au moment de diviser l’équipe en deux groupes à l’entraînement.

Le footballeur qui évolue au PSG évoque ses états d’âmes dans un entretien accordé au journal l’Équipe à paraître demain. Au delà de son statut de remplaçant et l’angoisse de voir filer la chance de participer au mondial, Jérémy Ménez avoue mal vivre le fait d’être toujours le dernier à être choisi au moment de diviser l’équipe en deux groupes à l’entraînement.

L’attaquant parisien dit revivre lors de chaque séance un épisode douloureux de son enfance. Il détaille le petit rituel du « choux-fleur » mis en place par le capitaine Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic, chargés de composer leur équipe en appelant les joueurs un par un, à tour de rôle. « C’est toujours pareil, à chaque fois j’espère entendre mon nom, mais c’est toujours moi qui reste à la fin » râle-t-il.

Jérémy Ménez explique ressentir l’indifférence de ses coéquipiers comme une véritable humiliation, et réclame la mise en place d’un tirage au sort permettant de composer aléatoirement les équipes.

Interrogé sur son cas, plusieurs membres du staff parisien confirment avoir assisté plusieurs fois à la scène, sans toutefois remarquer une quelconque humiliation. « C’est aussi de sa faute. Il est perso, et il refuse toujours d’aller aux caisses quand c’est son tour » explique l’un d’entre eux, précisant que le club ne cédera pas à un nouveau caprice.

Fortement ému à la fin de son entretien, Jérémy Ménez termine par une mise en garde adressée à tous ceux qui douteraient de lui. « Vous verrez, un jour, je serai un grand joueur, et vous aurez bien les boules » lance-t-il à demi-voix.

La Rédaction

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité