Cette touchante histoire ne vous apprendra rien

104 Publié le 22/04/2014 par La Rédaction

C’est un récit comme on aimerait en lire plus souvent. Un adorable chiot de la banlieue de Londres a été sauvé par un chat sauvage avec l’aide d’une jeune aveugle et d’un python orphelin ayant réchappé au génocide rwandais. Un sauvetage publié sur YouTube et qui balaye les frontières, les différences tout en nous rappelant que derrière chaque bonne action, se cache parfois une histoire qui ne sert à rien.



La scène se déroule dans une rue de Egham, à l’ouest de Londres. Gigly, un jeune chien de 3 mois est au milieu de la route, ne voyant pas qu’un camion doté d’un pare buffle fonce droit sur lui dans son dos. C’est visiblement la mort assurée et Giggly est sur le point de finir en chili con carne.

C’est alors que surgissent à l’écran une jeune fille aveugle accompagnée d’un serpent géant qui a perdu ses parents en 1994 lors du tragique génocide au Rwanda. Les deux comparses bondissent donc sur la route et attrapent le chiot avant qu’il ne se fasse écraser. La vidéo s’arrête quelques secondes après, quand le chiot remercie ses sauveurs avant de reprendre sa route pour finalement se faire écraser un peu plus loin par un taxi.

Un émouvant moment qui a touché des millions d’internautes et ce, malgré son absence totale d’intérêt intellectuel : « Malgré la fin un peu triste c’est un vrai beau moment de solidarité et d’entraide inter-espèces. Par contre niveau apport cérébral c’est un peu le vide. Mais c’est pas grave. C’est juste mignon à regarder. » explique Pierre-Antoine qui a regardé cette vidéo plus de 200 fois.

Expert en buzz sur les réseaux sociaux, Rémy Soté reste ferme sur le fait que si la vidéo de ce chiot sauvé par une aveugle et un python suscite évidemment beaucoup d’émotion, elle ne permet nullement d’apprendre quoi que ce soit : « C’est touchant mais y’a rien à en tirer. Pas de leçon sur la vie. Pas de vérité universelle ou de morale de fin. Rien. »

L’essor des vidéos sympas inutiles



Depuis un an et demi, ce genre de vidéos connaît un vrai succès auprès des internautes. Un phénomène que Rémy Soté décrypte en s’appuyant sur la psychologie comportementale : « Les gens sont un peu cons. Ils aiment les vidéos un peu neu-neu qui suintent de bons sentiments. C’est dans la nature humaine. Fait chier ! Tous des cons ! » analyse t-il avant de commander une corde et une chaise sur Ebay.

La rédaction

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité