Rythme scolaire – Les enfants réfléchiront à comment sortir de la crise durant les activités périscolaires

74 Publié le 29/04/2014 par La Rédaction

Face à la gronde autour des rythmes scolaires, le gouvernement a décidé de reprendre la main. Il propose ainsi que les enfants utilisent leurs activités périscolaires à réfléchir pour trouver des solutions pour sortir de la crise. Une annonce faite par le ministre de l’Éducation nationale qui souhaite mettre à profit l’extraordinaire capacité d’imagination des enfants.

Face à la gronde autour des rythmes scolaires, le gouvernement a décidé de reprendre la main. Il propose ainsi que les enfants utilisent leurs activités périscolaires à réfléchir pour trouver des solutions pour sortir de la crise. Une annonce faite par le ministre de l’Éducation nationale qui souhaite mettre à profit l’extraordinaire capacité d’imagination des enfants. « On a tendance à oublier à quel point les enfants ont une imagination fertile. Nous leur faisons confiance pour trouver les idées que nous n’avons pas eues » a expliqué Benoît Hamon qui visitait une salle de classe. Les activités seront intégralement prises en charge et payées par le gouvernement dans un signe d’apaisement avec les municipalités. Un cabinet de conseil se chargera quant à lui de faire remonter les meilleures idées des enfants qui seront étudiées ensuite par le gouvernement. Des idées qui pourraient être problématiques pour le gouvernement, avec des propositions extrêmes et jugées trop radicales, avant-gardiste comme celle de Solène,10 ans, qui, lors de la conférence de presse, a suggéré que les gens qui ont beaucoup plus d’argent que les autres gens payent plus d’impôts et que les gens qui en ont moins en payent moins et que même il fallait augmenter les salaires des gens qui gagnent pas beaucoup d’argent. Une idée jugée fantaisiste par le cabinet de conseil « Les enfants ont vraiment beaucoup d’imagination ».

La Rédaction

Publicité
Publicité