L’UMP annonce avoir perdu le contrôle de l’autre moitié du visage d’Henri Guaino



27 Publié le 02/05/2014 par La Rédaction

Situation de crise dans l’opposition. La direction du parti de droite a expliqué ce matin lors d’un point presse ne plus être en mesure de maîtriser la dernière partie du visage de M. Guaino qu’elle contrôlait encore. L’intégralité de la face du député des Yvelines se trouve donc désormais hors de toute régulation, à la merci d’imprévisibles tics nerveux.

« Aux alentours de 19h47, hier soir, la partie droite du visage de M. Guaino nous a échappé et nous n’avons pas été en mesure de rétablir notre emprise dessus. Par conséquent, les Français doivent s’attendre d’ici peu à une avalanche de contractions faciales hasardeuses lorsqu’ils le verront dans les médias ou en personne » a expliqué Jean-François Copé dans un discours qui se voulait grave et solennel.

Selon ce dernier, ce serait une défaillance dans le service de sécurité de l’UMP qui serait à l’origine de cet incident. La personne en charge de surveiller la figure de l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy aurait été distraite par un appel téléphonique. La partie droite du faciès en aurait alors profité pour s’emballer et provoquer de nombreux tics qui n’étaient jusque là réservés qu’à la moitié gauche du visage.

M. Guaino, le principal intéressé, a déclaré « faire son possible pour ramener la situation au calme » affirmant qu’il essayait de ne pas s’énerver ni de parler trop vite pour ne pas stimuler cette zone de sa tête.

La méthode forte



En cas d’aggravation de la situation, l’UMP a précisé que le parti pourrait faire appel à un anesthésiste professionnel spécialisé dans la « tranquillisation » des gros animaux comme l’ours ou le rhinocéros. Une solution « extrême mais nécessaire » selon les propos de Christian Jacob, l’un des piliers de l’opposition.

Illustration: WikiCommons / Cheep88

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité