David Pujadas obligé de rendre l’antenne après la diffusion d’un reportage de qualité

99 Publié le 06/05/2014 par La Rédaction

Hier soir, le journal de France 2 a été interrompu aux alentours de 20h15 par un sujet de société au traitement inhabituel. Après la diffusion de ce reportage sur les inégalités sociales des Français, le présentateur a la mine déconfite. Bredouillant quelques mots d’excuse, il prend alors la décision de mettre fin en avance à son édition.



Hier soir, le journal de France 2 a été interrompu aux alentours de 20h15 par un sujet de société au traitement inhabituel. Après la diffusion de ce reportage sur les inégalités sociales des Français, le présentateur a la mine déconfite. Bredouillant quelques mots d’excuse, il prend alors la décision de mettre fin en avance à son édition.

Une prise en otage



« Voilà, petit souci comme vous avez pu le constater. Notre journal a été victime d’une intrusion de qualité que nous n’avons pu contrer. Afin que cela ne se reproduise plus, nous rendons l’antenne. Nous ne pouvons faire ce journal avec cette menace qui pèse », explique alors David Pujadas.

La régie du « 20 Heures » diffuse alors « Il fait chaud », la dernière chanson de Patrick Sébastien en boucle pendant plus de 30 minutes avant d’envoyer finalement le film Saw II vers 20h45.

Une interruption immédiatement justifiée sur Twitter par Olivier Siou, l’un des rédacteurs en chef adjoints :

Olivier Siou

Le reportage en question consistait en un très long sujet de 4 minutes alternant les points de vue divers, le tout entremêlé de commentaires aussi précis que pertinents. Autant d’ingrédients qui auront suffi à semer la panique dans l’équipe du JT de France 2.

Un antécédent en 2002



Le 13 octobre 2002, David Pujadas et son staff avaient été confrontés à une situation identique. Au moment de cette intrusion, ils avaient cependant décidé de poursuivre le journal, envoyant même quelques minutes plus tard un autre reportage à la qualité plus qu’honorable. Une ligne visiblement révolue depuis.

La Rédaction

Illustration : capture d’écran France 2

Publicité
Publicité