Élections européennes – Pour lutter contre l’abstention, la consommation de cannabis autorisée dans les isoloirs

79 Publié le 13/05/2014 par La Rédaction

Geste fort pour remobiliser l’électorat. Le gouvernement va ainsi proposer que la consommation de cannabis soit exceptionnellement autorisée le jour des élections européennes dans les isoloirs – et uniquement à l’intérieur de ceux-ci.

Geste fort pour remobiliser l’électorat. Le gouvernement va ainsi proposer que la consommation de cannabis soit exceptionnellement autorisée le jour des élections européennes dans les isoloirs – et uniquement à l’intérieur de ceux-ci.

« On pourra ainsi voter pour ses députés européens et en même temps se rouler un bon gros joint », explique un membre du cabinet d’Harlem Désir, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, en alliant le geste à la parole. Son équipe a beaucoup travaillé pour tenter de trouver un moyen efficace et populaire pour lutter contre l’abstention. « C’est clairement une mesure populaire que nous avons voulu prendre ». Le texte de la proposition de loi précise que la consommation de cannabis devra avoir lieu exclusivement à l’intérieur de l’isoloir.

Toute personne qui sera surprise en train de fumer dans le bureau de vote et qui ne sera pas dans l’isoloir sera traitée en vertu des lois réglementant les infractions à la toxicomanie et l’usage de drogues illicites. Pas d’inquiétude si vous ne souhaitez pas apporter votre propre herbe ou résine de cannabis. « Ceux qui n’auront pas de quoi fumer se verront offrir quelques grammes d’herbe et du papier par les agents du bureau du vote », assure-t-on du côté du secrétaire d’Etat.

Interrogés, les électeurs doutent cependant de l’efficacité d’une telle mesure. « J’ai peur qu’il y ait un effet de mode et que les gens viennent fumer pour voter plutôt que de voter pour fumer », regrette une jeune femme qui craint de longues files d’attente à son bureau de vote. Les consommateurs, eux, accueillent la nouvelle positivement, malgré quelques réserves, comme Damien, consommateur régulier à Paris qui, déçu, va devoir annuler ses plans du week-end. « C’est dommage, j’avais des trucs prévus le dimanche moi ».

Les experts qui ont conseillé le gouvernement pour cette opération recommandent cependant aux électeurs d’insérer leur bulletin de vote dans l’enveloppe avant de fumer. « Si vous fumez avant et que vous partez dans votre trip, vous risquez de voter de manière totalement teubée, donc faites attention », précisent-ils.

La Rédaction

Illustration : Wikicommons / Ceridwen

Publicité
Publicité