Elle débourse 400 euros de train pour se faire photographier devant une cabine téléphonique à Londres

102 Publié le 15/05/2014 par La Rédaction

Londres – Une jeune française a réalisé un rêve des plus insolites en se faisant photographier à côté d’une cabine téléphonique à Londres. Un déplacement qui lui aura coûté plus de 400 euros en train et 200 euros d’hébergement, pour une simple photo. Reportage.

Londres – Une jeune française a réalisé un rêve des plus insolites en se faisant photographier à côté d’une cabine téléphonique à Londres. Un déplacement qui lui aura coûté plus de 400 euros en train et 200 euros d’hébergement, pour une simple photo. Reportage.

Cette jeune fille de Carpentras a réalisé son rêve, mais à quel prix ? Son entourage ne comprend toujours pas ce qui a pu pousser cette jeune fille bien sous tous rapports à débourser plusieurs centaines d’euros pour aller se faire photographier près d’une cabine téléphonique rouge, en Angleterre. Une photo qu’elle a posté sur le réseau social Facebook et qui, depuis, alimente les discussions dans cette petite ville de Provence. « On a tous vu cette photo et on a tous demandé : pourquoi ? Pourquoi un tel voyage pour tout ça ? On veut comprendre, c’est tout » raconte un proche.

La jeune fille, partie de la gare d’Avignon en train, a rejoint Londres en Eurostar via Paris. Un voyage qui lui a coûté une somme proche de 400 euros, aller-retour. Selon plusieurs sources, elle a ensuite rejoint un hôtel dans la capitale londonienne pour y déposer ses affaires, avant de se rendre dans un quartier du centre-ville. « La photo en elle-même n’a pas duré longtemps » raconte un témoin qui a assisté à la scène. « Elle s’est posée devant la cabine, comme si elle en sortait ». a-t-il raconté tout en refaisant les gestes de la jeune fille devant les reporters. Pour ses amis, c’est une mise en scène absurde. La jeune fille étant en possession d’un téléphone mobile, elle n’avait aucune motivation réelle pour entrer dans cette cabine.

De son côté, la jeune fille se défend et parle au contraire d’une très jolie cabine téléphonique, très couleur locale. « J’ai choisi celle-ci, mais j’aurais pu en choisir une autre. Il y en a énormément à Londres et dans ses environs » a-t-elle ajouté en réponse aux critiques. « C’était le prix à payer et je ne le regrette pas » a-t-elle ajouté avant d’aller se faire prendre en photo devant un taxi de couleur noire.

La Rédaction

Publicité
Publicité