Jean-François Copé dans un état grave après avoir été «profondément choqué»

141 Publié le 20/05/2014 par La Rédaction

Paris – Le président de l’UMP, Jean-François Copé, a été admis ce matin en urgence dans un hôpital parisien après avoir été « profondément choqué », selon des témoins, à plusieurs reprises ces dernières heures. Reportage.

Plusieurs personnalités de son entourage se sont immédiatement rendues à son chevet et lui ont adressé des messages de sympathie. Selon les médecins, le rythme de chocs profonds de M. Copé a brutalement augmenté ces dernières semaines. «Au début, il disait être profondément choqué une ou deux fois par semaine. Puis ça a été tous les jours de la semaine. Et ça a empiré » raconte un proche, qui dit son impuissance face à ce mal. « On moquait sa façon de dire qu’il était profondément choqué mais c’était vrai, il était réellement profondément choqué » confie une source anonyme proche de l’UMP .

Et certains de pointer du doigt des responsabilités possibles dans la majorité socialiste au pouvoir et de dénoncer des attitudes et des propos outranciers. Un contexte qui aurait contribué aux chocs profonds dont a été victime le président de l’UMP. « Beaucoup ont eu des phrases choc dans le seul but de profondément choquer M. Copé. Ils portent une certaine responsabilité dans ce qui arrive aujourd’hui » souligne François Fillon, lui aussi profondément choqué.

Les médecins estiment pour leur part que le président de l’UMP devra rester hospitalisé plusieurs jours avant qu’ils puissent se prononcer sur son futur et sur de possibles séquelles. « Il a été si profondément choqué ces derniers jours que l’organisme va mettre du temps à reprendre le dessus » explique un spécialiste. Selon lui, à l’avenir, M. Copé ne pourra plus être « profondément choqué » qu’une fois par mois et sous contrôle médical.

La Rédaction

Publicité
Publicité