« Apprendre en s’amusant » ne serait pas amusant pour 80% des enfants interrogés

89 Publié le 23/05/2014 par La Rédaction

Coup dur pour le monde des jeux éducatifs. Les résultats d’une étude du NEC (National Entertainment Center) viennent de tomber, et ils sont édifiants. En effet, sur les 1058 enfants interrogés, 850 ne se sont pas déclarés divertis par les produits qu’ils ont essayés pour les besoins du test, et une seule conclusion s’impose alors, selon Gordon Stason, l’expert chargé de l’étude : « Apprendre en s’amusant n’est pas amusant du tout ».

En effet, les enfants interrogés (entre 6 et 11 ans) devaient tester plusieurs types de jeux éducatifs (ordinateur, jeux de cartes, puzzles et jeux de société) adaptés à leur âge, et devaient donner leur degré d’amusement et de satisfaction à l’issue de ce test :

–  6% ont déclaré que les jeux étaient très amusants.

–  12% les ont jugés plutôt amusants.

–  32% ont considéré ces jeux pas très amusants.

–  48% ont trouvé les jeux proposés pas amusants du tout.

–  2% n’ont pas donné leur opinion « à cause des pressions » selon nos sources.

A la suite du test, plusieurs enfants se seraient effondrés, en larmes, et d’autres auraient détérioré ou mangé certaines pièces uniquement pour ne plus jamais y rejouer à l’avenir. C’est un signal assez fort que les enfants envoient aux éditeurs de ces jeux.

Des parents responsables du fiasco

Selon Gordon Stason, les parents qui achètent ces jeux pour leurs enfants n’ont « vraiment pas de cœur » et « seront tenus pour responsables de cet échec ». En effet, selon lui, les jeux éducatifs ont été conçus pour rassurer des parents qui ont baissé les bras devant leur mission d’éducation. Les éditeurs de jeux pensent actuellement à porter plainte contre leurs clients les plus fidèles pour les avoir guidés dans la mauvaise direction pendant des décennies.

La Rédaction

Publicité
Publicité