Le PS rappelle plusieurs centaines de milliers de badges anti-FN défectueux

43 Publié le 27/05/2014 par La Rédaction

Paris – Après les résultats des élections européennes, les premières mesures, radicales, tombent. Le PS a ainsi annoncé tôt ce matin le rappel immédiat de plusieurs centaines de milliers de badges anti-FN distribué entre 2012 et 2014. Reportage.

Paris – Après les résultats des élections européennes, les premières mesures, radicales, tombent. Le PS a ainsi annoncé tôt ce matin le rappel immédiat de plusieurs centaines de milliers de badges anti-FN distribué entre 2012 et 2014. Reportage.

Ces badges possèdent en effet un défaut de fabrication récemment découvert et sont totalement inopérants. Ce qui expliquerait logiquement le score élevé du Front national aux récentes élections. Selon plusieurs sources au Parti socialiste, les badges concernés seraient en l’état absolument inutiles pour lutter efficacement contre les idées du Front national. « Il semble que cela soit survenu lors du processus de fabrication des badges. Un ou plusieurs éléments ont été oubliés, ou peut-être qu’un composant était lui-même défectueux » souligne un proche de Harlem Désir.

Les badges anti-FN avaient été très populaires après 2002 où ils avaient avec succès lutté contre le FN, permettant en outre l’élection de François Hollande. En 2012, le PS avait souhaité changer de fabriquant, jugeant le coût de production trop élevé. Pour certains, le choix de faire appel à des matériaux sans doute moins onéreux est clairement la cause de l’état de ces badges défectueux. « Il ne faut pas oublier que dans l’immédiat, nous n’avons pas d’autres alternatives que ces badges pour nous aider » s’inquiète-t-on au siège du PS.

Mais déjà plusieurs s’élèvent pour trouver d’autres moyens plus efficaces pour lutter contre le FN et surtout contre la désaffection des Français pour la politique. « Nous allons réfléchir dans les prochains jours sur ce qu’on peut trouver. Il y a peut-être une ou des pistes que nous n’avons pas explorées » ajoute de son côté le Premier secrétaire du Parti socialiste. Dans l’immédiat, le PS demande à ses adhérents de renvoyer les badges concernés par la Poste et souligne que bien que défectueux, ils ne représentent aucun danger en l’état pour les personnes qui continueraient malgré tout de les porter.

La Rédaction

Publicité
Publicité