Une étude révèle que les poules pourraient dominer le monde dans 10 000 ans

148 Publié le 27/05/2014 par La Rédaction

Une équipe de chercheurs américains vient de publier une étude surprenante qui laisse sans voix toute la communauté scientifique. Selon eux, les humains devraient peu à peu perdre leur ascendance sur les autres formes de vie lors des 5 prochains siècles, laissant la place libre à aux poules qui devraient dominer la Terre d’ici 10 000 ans.

Une équipe de chercheurs américains vient de publier une étude surprenante qui laisse sans voix toute la communauté scientifique. Selon eux, les humains devraient peu à peu perdre leur ascendance sur les autres formes de vie lors des 5 prochains siècles, laissant la place libre à aux poules qui devraient dominer la Terre d’ici 10 000 ans.

Assistés d’un logiciel analysant plusieurs milliers de projections et de scénarios spécialement conçu pour l’occasion, les chercheurs affirment que leurs résultats sont fiables à 99%. « Malgré l’ajout constant de nouveaux paramètres, l’algorithme concluait sur une super-puissance des poules presque tout le temps » note Jasper Calastro qui a dirigé les recherches. Le chercheur explique que la machine n’aurait désigné qu’à deux reprises une autre espèce comme probable super-dominant : les méduses et les abeilles-robots mécanisées.

La planète des coqs

Détaillant un peu plus le scénario des cents prochains siècles, Jasper Calastro dévoile comment les volatiles devraient peu à peu asseoir leur domination sur le monde. Selon lui, les poules devraient connaître une fantastique évolution une dizaine de siècles après que nous nous soyons presque entièrement auto-détruits comme prévu, leur permettant de maîtriser le feu, d’acquérir un langage et de manier des outils de plus en plus complexes pour maîtriser leur milieu naturel. « Leur créativité et leurs progrès scientifiques devraient largement dépasser notre stade actuel » s’exclame le chercheur qui table sur un premier vol spatial pour le 65e siècle. « Il se pourrait même que les rares survivants humains deviennent un de leurs mets préférés, et se retrouvent élevés en batterie ou consommés en nugget » s’amuse-t-il pour conclure.

Le péril poule

Interpellé pendant son petit déjeuner alors qu’il découvrait les résultats de l’étude dans un numéro de Sciences et Vie Junior, le chef de l’État François Hollande a annoncé avoir pris plusieurs mesures concernant la sécurité intérieure visant à renforcer la surveillance de tous les poulaillers, ainsi que la nationalisation de toutes les rôtisseries présentes sur le territoire français.

La Rédaction

Publicité
Publicité