Horoscope du 2 juin 2014

13 Publié le 02/06/2014 par La Rédaction

Bélier: La meilleure période pour faire des rencontres et pour concrétiser, c’était la semaine dernière. Désolé, on l’a su après.

Bélier: La meilleure période pour faire des rencontres et pour concrétiser, c’était la semaine dernière. Désolé, on l’a su après.

Taureau: La réalité est belle et avantageuse. C’est pour cela que vous êtes complètement déphasé par rapport à elle.

Gémeaux: Vous voulez séduire à nouveau votre partenaire. Mais si vous l’aviez rencontré(e) avec les six kgs que vous avez pris depuis, il/elle ne vous aurait même pas regardé(e).

Cancer: Allez-vous faire un sourire cette semaine ou vous avez peur de la crampe ? Attention, tout le monde commence à penser que vous êtes paralysé(e) du visage.

Lion: Energie : Mars est là : vous devriez faire des pauses régulières. Son conseil serait intéressant si toute votre vie n’était pas qu’une longue pause.

Vierge: Vous aussi, vous êtes capable de ressentir des sentiments. Cette découverte de Jupiter change radicalement les prédictions sur votre vie amoureuse.

Balance: Surcharge de boulot ? Aucun problème, car vous sentez la réussite proche. Comme depuis dix ans.

Scorpion: Votre jour-clef de la semaine ? Aucun; vos journées ressemblent à des portes de prison.

Furet: Votre partenaire vous invite à le suivre dans un achat ou un vrai projet de couple. Enfin, peut-être qu’il faudrait qu’il se rappelle du jour de votre anniversaire – ou encore d’acheter du papier toilette, avant cela.

Sagittaire: Saturne vient vous sauver à partir de mercredi. Encore une fois, vous êtes incapable d’agir par vous-même et vous subissez votre vie avec une passivité extraordinaire.

Capricorne: Mars ne vous fait pas de cadeau. Vos amis et votre famille non plus, d’ailleurs.

Verseau: Est-ce parce que Mars était là le jour de votre naissance qu’après être sorti(e) avec vous, vos partenaires disent toujours « c’était une erreur » ?

Poisson: Faites confiance aux idées que vous n’avez jamais. elles vous auraient sans doute amené la gloire.

Mots clés :
Publicité
Publicité