Il fête dans la joie une année de plus qui le rapproche davantage d’une mort certaine

110 Publié le 04/06/2014 par La Rédaction

Vaison – Un jeune homme célébrait hier soir dans une apparente bonne humeur un événement peu commun : une nouvelle année de sa vie s’écoulant, réduisant un peu plus le temps qui lui reste avant de mourir. Une célébration qu’il a effectuée en chantant, dansant et accompagné de plusieurs de ses amis. Reportage.

Peut-on vaincre la mort et son imminence ? C’est la question à laquelle Rémi Chevreau, un jeune habitant de Vaison-la-Romaine, a peut-être répondu. Hier soir, le jeune homme organisait une fête, et pas n’importe laquelle. Il fêtait une année écoulée et révolue de son existence, et donc logiquement, une année de plus vers une mort certaine. Mais cela ne semble pas l’effrayer outre mesure « Oui j’avais envie de fêter ce jour, entouré de mes amis » a-t-il expliqué aux journalistes. « J’essaie de ne pas penser à la mort, même si je sais que ce jour m’en rapproche un peu plus » a-t-il commenté lors de la conférence de presse. « Je veux juste m’amuser et un peu oublier tout cela ».

Un événement qui a été organisé au travers des réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter. « C’était plus facile pour nous réunir, nous rassembler. » explique Sonia, la petite amie de Rémy. « Ce genre de petite fête nous permet d’oublier qu’une année s’écoule et qu’on vieillit tous, de manière totalement incontrôlable, on évacue le côté morbide ». Le groupe d’une vingtaine de personnes s’est ainsi réuni dans l’arrière-salle d’un restaurant de Vaison. Chansons et alcool ont ponctué la soirée. « C’est très courageux de sa part, j’aimerais faire pareil, mais je n’en ai pas le courage » explique Sylvie, une amie. « Moi ce jour là, je préfère rester chez moi, à pleurer au fond de mon lit » dit la jeune fille.

Une soirée au cours de laquelle le jeune homme a reçu de multiples présents, enveloppés pour certains dans du papier cadeau. Des présents destinés sans doute à le réconforter de ce rappel de la possibilité d’un décès au bout de sa vie.

La Rédaction

Publicité
Publicité