Mamie arrive enfin à écrire son prénom sur Word

109 Publié le 10/06/2014 par La Rédaction

Auxerre – « Henriette ». C’est avec ce patronyme aux accents d’antan que Mme Jamnesky a signé hier ses premiers pas dans le monde des nouvelles technologies en écrivant son prénom avec le logiciel Word. Toute la famille était réunie pour assister à l’exploit de la vieille dame dont nous préférons tenir l’âge secret par respect. Tous ont fait part de leur réaction lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la foulée.

Auxerre – « Henriette ». C’est avec ce patronyme aux accents d’antan que Mme Jamnesky a signé hier ses premiers pas dans le monde des nouvelles technologies en écrivant son prénom avec le logiciel Word. Toute la famille était réunie pour assister à l’exploit de la vieille dame dont nous préférons tenir l’âge secret par respect. Tous ont fait part de leur réaction lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la foulée.

C’est une Henriette timide qui s’est présentée sous les applaudissements unanimes de toute la presse présente. La grand-mère qui tient à rester philosophe : « Vous savez, j’ai 88 ans, tout ça veut bien dire qu’on peut toujours apprendre, et à tout âge ! » lance-t-elle avant d’ironiser sur sa performance. « Je n’en vois pas bien l’utilité, mais tout le monde a l’air content et m’apporte un peu d’attention », explique-t-elle encore toute émue de se retrouver sous le feu des projecteurs.

Puis c’est au tour du petit-fils d’Henriette de prendre la parole. L’adolescent raconte comment sa grand-mère a su passer avec succès toutes les étapes pour arriver à obtenir son prénom inscrit en grand sur l’écran de l’ordinateur du salon. « Elle a même pensé à bien faire le double clic pour lancer le logiciel, ce qui avait été la raison de son dernier échec », précise-t-il.

L’émotion était au rendez-vous et on pouvait lire sur les visages la satisfaction de toute une famille. « Ce n’était pas gagné d’avance », déclare Gilles, le fils d’Henriette. L’homme explique qu’une longue phase de préparation avait dû être nécessaire pour arriver au succès du jour, avec des gestes répétés au quotidien depuis plusieurs mois. « Mamie avait déjà réussi à dessiner des formes approximatives sur Paint, mais aujourd’hui elle a vraiment passé un cap », ajoute-t-il avec fierté.

La Rédaction

 

Illustration/Modèle : Thinkstock / Fuse

Publicité
Publicité