Silvio Berlusconi tente de corrompre son médecin pour gagner quelques années d’espérance de vie

40 Publié le 12/06/2014 par La Rédaction

L’incorrigible Silvio Berlusconi a encore frappé et pourrait se retrouver mêlé à une nouvelle affaire de corruption. Suite aux déclarations faites par son médecin personnel à la presse italienne, il cavaliere se retrouve soupçonné d’avoir tenté de monnayer plusieurs années d’espérance de vie supplémentaires auprès de médecins réputés.

L’incorrigible Silvio Berlusconi a encore frappé et pourrait se retrouver mêlé à une nouvelle affaire de corruption. Suite aux déclarations faites par son médecin personnel à la presse italienne, il cavaliere se retrouve soupçonné d’avoir tenté de monnayer plusieurs années d’espérance de vie supplémentaires auprès de médecins réputés.

Le docteur Bortinelli révèle dans un entretien avoir été approché par un proche de Silvio Berlusconi. « Cet intermédiaire m’a contacté pour me demander combien pour 10 ans de plus » explique le médecin qui dit avoir refusé de se plier au chantage dans un premier temps. « J’avais beau essayer de leur dire que le vieillissement était un phénomène naturel, ils ne voulaient rien savoir » ajoute-t-il.

Quelques jours plus tard, le médecin retrouve une tête de cheval mort dans son lit.  « J’ai compris que je ne pouvais plus refuser leur offre »  dit docteur Bortinelli qui explique avoir cédé pour protéger sa famille. Le médecin accepte alors de tenter un traitement expérimental pour tenter de prolonger de plusieurs années l’espérance de vie de son patient. « J’ai tenté le vieux coup du placebo » avoue-t-il.

L’ancien président du conseil italien a dans un premier temps démenti ces nouvelles accusations de corruption par l’intermédiaire de son avocat Michele Cerabona. « M. Berlusconi est encore un fringant jeune homme » a réagi l’avocat qui dénonce une manoeuvre visant à déstabiliser son client et se dit prêt à porter plainte pour diffamation auprès de certains journaux.

La Rédaction

Publicité
Publicité