Mondial 2014 : Deschamps confirme son départ en vacances au lendemain des huitièmes de finale

50 Publié le 15/06/2014 par La Rédaction

Prévoyant comme à son habitude, le sélectionneur de l’équipe de France de football a d’ores et déjà planifié ses congés annuels et ce malgré la présence de la France à la Coupe du monde.

Prévoyant comme à son habitude, le sélectionneur de l’équipe de France de football a d’ores et déjà planifié ses congés annuels et ce malgré la présence de la France à la Coupe du monde.

Direction Le Lavandou

Il partira, comme chaque année depuis 15 ans, le 1er juillet au Lavandou pour 3 semaines de repos: « Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à prévoir ses congés comme n’importe quel Français. J’ai d’ailleurs conseillé à mes joueurs de faire de même, car les prix flambent très vite en cette saison. » a t-il expliqué en conférence de presse.

Ces vacances ont même dû être décalées une première fois à la grande déception de Madame Deschamps qui voulait partir, elle, dès le mois de juin : « Avec ma femme Claude on avait trouvé une super promo sur lastminute.com disponible à partir de mi-juin. Mais malchance, on bat l’Ukraine et on se qualifie pour la Coupe du monde. Heureusement Claude avait pris l’assurance annulation pour 10 euros de plus. Sinon c’était pour notre pomme » confie également le sélectionneur des Bleus au journal l’Équipe.

Monsieur Deschamps a même proposé à son ami Luis Felipe Scolari, sélectionneur du Brésil, de partir avec lui. Mais ce dernier aurait décliné l’invitation prétextant ne pas être disponible avant le 13 Juillet : « Ce n’est pas grave, il a sûrement un truc important à faire. Personnellement, le 13 juillet, moi je serai avec mon mojito, les pieds dans l’eau. Y’en a qui sont trop boulot-boulot. Il faut savoir couper. » raconte l’ancien joueur du Mondial 98.

Ne pas reproduire l’erreur de Raymond Domenech

L’ancien champion du monde a d’ailleurs confié avoir longuement discuté avec l’ex-sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech qui s’était fait piéger en 2010 et s’était retrouvé fin juin dans un camping deux étoiles à La Grande-Motte. A l’époque, tout était déjà réservé partout ailleurs.

Booké c’est booké

A la question de savoir si « La Dèche » comme on le surnomme n’a pas pris ses vacances trop tôt,  ce dernier répond sèchement : « Booké c’est booké ! De toute façon ces billets ne sont ni échangeables ni remboursables. C’est sûr on pourrait imaginer aller plus loin dans la compétition mais connaissant les gars je pense qu’il n’y a pas de mal à commencer à sortir les tongs. »

La Rédaction

Illustration : Flickr / calciostreaming

Publicité
Publicité