Mélanie Laurent : « Ce qui m’a toujours donné envie de faire ce métier c’est l’argent »

119 Publié le 19/06/2014 par La Rédaction

C’est dans son appartement cossu du VIIIe arrondissement de Paris que Mélanie Laurent accepte de nous recevoir. Ses interviews sont rares et il a fallu rassembler plusieurs présents pour qu’elle accorde cette faveur à la rédaction du Gorafi.

C’est dans son appartement cossu du VIIIe arrondissement de Paris que Mélanie Laurent accepte de nous recevoir. Ses interviews sont rares et il a fallu rassembler plusieurs présents pour qu’elle accorde cette faveur à la rédaction du Gorafi : quatre défenses en ivoire, un bouddha en bronze et un bébé tigre de Sibérie ont ainsi été nécessaires pour que la plus grande actrice francophone se livre sur son parcours en répondant à nos questions.

Le Gorafi : Avez-vous écumé les castings pour mettre un pied dans le cinéma ?

Mélanie Laurent : (rires) Non, pas du tout. Mon père était déjà dans le milieu et tout est allé très vite. Les castings, je les laisse aux petits comédiens en herbe, il y en a à tous les coins de rue à Paris vous savez… Moi j’entre par la grande porte !

Le Gorafi : Qu’est-ce qui vous a poussée à jouer la comédie ?

Mélanie Laurent : Il n’y a pas 36 raisons. Ce qui m’a toujours donné envie de faire ce métier c’est l’argent. Il y a un peu de travail certes, mais je gagne très, très bien ma vie. Je ne me voyais pas travailler des heures dans un petit bureau sous les ordres d’un patron ! Ce que je voulais c’est avoir un compte en banque bien rempli, et accessoirement être connue. Pour moi la vie est une fête !

Le Gorafi : Vous êtes actrice, réalisatrice, doubleuse, chanteuse… D’où vous viennent cette fantastique énergie et cette créativité ?

Mélanie Laurent : Je ne sais pas… J’ai du talent c’est tout. Parfois le destin se penche plus sur certains berceaux que d’autres… J’ai une façon de jouer tout à fait naturelle, un regard que les autres n’ont pas. Quant à la chanson, j’ai justement un double-album en préparation où j’expliquerai sur 23 chansons d’où me vient cette prédisposition pour l’art en général.

Le Gorafi : Quel sera le titre de ce nouvel opus ?

Mélanie Laurent : Il s’intitulera : « Le talent et la grâce ». Les ventes devraient me permettre de financer les travaux de la petite villa que je viens de m’offrir. J’aime m’y promener en pensant à l’ensemble de ma carrière…

Le Gorafi : Avez-vous un petit secret à confier à notre rédaction ?

Mélanie Laurent : Je triche un peu fiscalement ! (rires)

Le Gorafi : Merci Mélanie Laurent pour cet entretien.

La Rédaction
Illustration : Flickr / wvfonseca

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité