Le sport susceptible de venir empoisonner les débats politiques autour d’un possible match France – Algérie

53 Publié le 30/06/2014 par La Rédaction

Faut-il s’inquiéter d’un France – Algérie en quart de finale ? Pire, et crainte partagée par plusieurs analystes, comment faire pour que le sport ne vienne pas empoisonner un débat déjà rendu ultra sensible ?

Faut-il s’inquiéter d’un France – Algérie en quart de finale ? Pire, et crainte partagée par plusieurs analystes, comment faire pour que le sport ne vienne pas empoisonner un débat déjà rendu ultra sensible ? « Il y a de très grandes chances pour que, à un moment, quelqu’un mette les pieds dans le plat et se mette à parler simplement de sport » commentent plusieurs experts politiques qui craignent une contagion dans d’autres médias et dans la population. « Le sujet est déjà en lui-même très sensible, et beaucoup récupéré par les politiques, ajoute une analyste sportive, cela brouillerait totalement le débat, et va le rendre explosif », « Soyons vigilants dans nos propos, ne nous égarons pas » souligne un autre. Mais pour d’autres il est déjà acquis que certains vont tenter de faire dévier le débat politique pour n’en n’isoler hélas qu’un aspect relativement sportif. « C’est dommage qu’il y en ait encore pour penser ainsi, on pensait ce genre de pratique d’un autre âge ». « Vouloir parler de statistique d’efficacité d’équipe, des joueurs en présence et de stratégie des entraîneurs, je ne comprends pas, qui cela peut bien intéresser ? » ajoute un éditorialiste en conclusion d’un débat sur la double nationalité.

La Rédaction

Illustration : Flickr / calciostreaming

Publicité
Publicité