Intermittents – Le gouvernement propose l’arrivée de la publicité au théâtre

44 Publié le 02/07/2014 par La Rédaction

Le gouvernement s’inspire d’internet pour faire passer sa réforme de l’assurance chômage auprès des intermittents du spectacle. Réunis en conseil des ministres ce matin, plusieurs d’entre eux ont confirmé l’arrivée de la publicité au théâtre, avant et durant les représentations de pièces de théâtre et de spectacles.

Le gouvernement s’inspire d’internet pour faire passer sa réforme de l’assurance chômage auprès des intermittents du spectacle. Réunis en conseil des ministres ce matin, plusieurs d’entre eux ont confirmé l’arrivée de la publicité au théâtre, avant et durant les représentations de pièces de théâtre et de spectacles.

Des annonces publicitaires pourront donc se retrouver intégrées dès la rentrée prochaine aux pièces de théâtre, juste avant les fameux trois coups, comme les célèbres et appréciés pre-roll, ou bien pendant les entractes. « Des publicités inédites et qui devront être jouées par les comédiens eux-mêmes » explique David Gatreas, directeur de la première régie publicitaire théâtrale.

De nouvelles contraintes qui ne sont pas du goût des artistes, inquiets de l’intrusion de ces nouvelles régies dans le cercle des grands théâtres nationaux. « Je ne comprends pas ce que cette phrase sur des gouttes pour le nez vient faire dans ma tirade de Cyrano de Bergerac » lance un comédien en découvrant son texte.

Le gouvernement ouvre aussi la voie au placement de produit tout en précisant que ce n’est pas la première fois qu’un tel procédé est utilisé au théâtre. « Tout le monde sait que Marcel Pagnol travaillait avec l’entreprise qui commercialisait le fameux pastis que ses personnages buvaient à longueur de temps » a expliqué la ministre de la culture sur le perron de l’Élysée.

À noter que le plan a reçu le soutien du président du MEDEF qui attend de François Hollande une juste redistribution des bénéfices vers le haut. « Il est hors de question de laisser un seul centime aux saltimbanques. C’est bien clair ? » a réaffirmé ce matin Pierre Gattaz au micro d’Europe 1.

La Rédaction

Illustration : Flickr / ActuaLitté

Publicité
Publicité