Un enfant hésite à avouer à ses parents qu’il veut être juge d’instruction

92 Publié le 08/07/2014 par La Rédaction

Colmar – Terrible dilemme pour un jeune enfant. Celui-ci vient en effet de se rendre compte qu’il souhaite être juge d’instruction plus tard, mais n’ose l’avouer, et a peur du regard des autres et de ses parents. Que faire ? Doit-on l’aider dans son développement personnel ? Reportage.

Colmar – Terrible dilemme pour un jeune enfant. Celui-ci vient en effet de se rendre compte qu’il souhaite être juge d’instruction plus tard, mais n’ose l’avouer, et a peur du regard des autres et de ses parents. Que faire ? Doit-on l’aider dans son développement personnel ? Reportage.

Quentin est un enfant comme les autres. Rien ne le différencie des autres en dehors de son prénom, car sans cette petite et subtile différence, il serait très compliqué de le distinguer des autres si tous les enfants s’appelaient Quentin. Mais Quentin cache un secret, un tabou et il ne sait pas comment faire. Quentin veut devenir juge d’instruction.

Même s’il ne l’a pas encore avoué à ses parents, ceux-ci sont inquiets. « On a des doutes, depuis quelques semaines » racontent les parents effondrés qui ont depuis rencontré plusieurs analystes et pédiatres pour tenter de comprendre et si possible guérir leur enfant. « Quand on est parent, on est seul par rapport à un tel événement » souligne la maman.

Mais loin de céder à l’ambiance morose du moment où les juges d’instruction et magistrats ont beaucoup de mal à s’afficher en société, ces courageux parents sont prêts à accompagner leur enfant dans son développement. « Il n’y a pas de fatalité. On veut que notre enfant ait les mêmes chances que tout le monde, il ne doit pas vivre dans la honte ou le rejet des autres » espèrent les parents. Et à l’école, Quentin ne semble pas avoir de difficulté, comme l’explique son institutrice. « Les enfants sont plus tolérants que nous. Hier encore, l’un d’entre eux a avoué qu’il voulait être politicien, et tous les enfants l’ont félicité ».

La Rédaction

Illustration/Modèle : Thinkstock / RimDream

Le Gorafi est gratuit et il doit le rester.
Vous lisez et partagez le Gorafi ?
Vous voulez continuer? Vous en voulez même plus?
Alors pour continuer et nous développer, avec un nouveau site sécurisé, (SANS PUBS pour ceux qui le souhaiteront) de nouvelles vidéos, des podcasts quotidiens
nous avons besoin de vous ! Vous voulez plus de vidéos Gorafi, du podcast, plus de contenus?
Alors n’hésitez pas à nous soutenir !





Ou Via OkPal avec notre partenaire Ulule

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité