Ces vieux cordons ombilicaux qui valent une fortune aujourd’hui

70 Publié le 10/07/2014 par La Rédaction

Pour ceux d’entre vous qui ont des parents, grands-parents voire arrière-grands-parents qui ne jettent rien, dame Fortune pourrait bien vous sourire. Sur internet, de nombreux collectionneurs nostalgiques rachètent à prix d’or des cordons ombilicaux. Et plus l’organe est ancien, plus sa valeur est élevée. Tendance.

Pour ceux d’entre vous qui ont des parents, grands-parents voire arrière-grands-parents qui ne jettent rien, dame Fortune pourrait bien vous sourire. Sur internet, de nombreux collectionneurs nostalgiques rachètent à prix d’or des cordons ombilicaux. Et plus l’organe est ancien, plus sa valeur est élevée. Tendance.

50 000 € le kilo

« Ce n’est pas qu’un effet de mode. C’est en train de devenir un vrai phénomène de société. Devant un tel succès, on a même organisé notre première vente aux enchères autour du cordon ombilical », confie Aline Sylla-Walbaum, directrice générale de Christie’s France.

Car depuis bientôt deux ans, les cordons ombilicaux s’arrachent en France comme en Europe. A l’instar des jeux vidéo de la fin des années 80, des cartes Pokémon ou des figurines Tortues Ninja, ces amas de vaisseaux sanguins qui relient le placenta au fœtus sont devenus un must.

iStock_000022266541SmallClément est un grand collectionneur de cordons, il en est à son 700e et passe encore la plupart de ses journées à chercher la perle rare : « J’en ai de toutes les tailles, de toutes les couleurs. Ça m’a coûté plusieurs milliers d’euros pour l’instant mais le jeu en vaut la chandelle. Ça reste un genre d’objet plutôt rare et donc précieux. Après tout, on n’en a qu’un dans sa vie. C’est un peu comme si je possédais 700 vies. Un genre d’armée de cordons ombilicaux. »

Juliette, elle, compte sa quantité de cordons au poids : « J’en suis à 300 grammes. Ça représente un petit pactole quand on sait que le kilo est à 50 000 euros environ. Mais avec l’âge, les miens vont prendre de la valeur. Quand ils auront atteint leur maximum, je les revendrai et j’essaierai de devenir propriétaire grâce à l’argent de la vente », raconte cette architecte d’intérieur.

Plus précieux que le placenta



Le cordon ombilical devient tendance à tel point qu’il dépasse aujourd’hui en valeur une autre denrée corporelle : le placenta. Cet organe connecté au cordon s’arrachait pour une fortune depuis 2007. Mais contrairement au cordon, les propriétaires de placentas en font l’acquisition pour son utilité et s’en servent généralement comme cale-porte, coussin pour lombaires ou sac de frappe.

La Rédaction

Publicité
Publicité