George Clooney admet une grave addiction au café suite aux publicités pour Nespresso

77 Publié le 16/07/2014 par La Rédaction

Los Angeles – L’acteur George Clooney a reconnu ce jour dans une déclaration officielle à la presse être sorti d’une clinique de désintoxication après des années d’addiction à la caféine. En cause, les dizaines de publicités pour Nespresso qui ont rendu l’acteur totalement dépendant de la caféine.

Los Angeles – L’acteur George Clooney a reconnu ce jour dans une déclaration officielle à la presse être sorti d’une clinique de désintoxication après des années d’addiction à la caféine. En cause, les dizaines de publicités pour Nespresso qui ont rendu l’acteur totalement dépendant de la caféine.

« Je suis heureux, le plus dur est derrière moi » explique l’acteur qui redit son bonheur de ne plus avoir bu un seul verre de café depuis près de trois mois. « Au début, je buvais réellement le café en plateau. Imaginez ma consommation lorsque nous avions plusieurs dizaines de prises ». Au bout de quelques années, l’acteur a alors pris conscience de son problème. « Je buvais du café n’importe quand, à tout moment, c’était devenu vital pour moi ». Peu à peu il commence à acheter du café en masse. « Je me fournissais auprès de Colombiens, de Haïtiens, parfois d’Éthiopiens. Je refusais de voir la vérité en face ».

Une longue chute commence. « Je me souviens un jour, à Paris, être resté une après-midi devant l’entrée d’un torréfacteur, juste pour sentir les arômes de la torréfaction. Le propriétaire a dû faire appel à la police pour m’éloigner ». Le déclic viendra quand il commencera alors à harceler Nespresso pour exiger de tourner le plus de publicités possibles. « J’avais trouvé un très bon moyen de consommer le plus possible de cafés à moindre prix » ajoute-t-il.

Mais le drame survient : une assistante de la marque entre dans sa caravane et le trouve alors en pleine crise de manque, tentant d’inhaler les capsules de Nespresso. Transporté d’urgence, l’acteur entre alors en clinique de désintoxication. Opéré d’urgence, les médecins vont lui retirer une dizaine de capsules Nespresso restées dans ses cloisons nasales.

Aujourd’hui, après trois mois de jeûne, l’acteur reprend goût à la vie et peut enfin parler de son calvaire. Et s’il continue de tourner les publicités pour Nespresso, les tasses de café qu’on lui servira seront désormais discrètement remplacées par du whisky ou du vin chaud.

La Rédaction

Publicité
Publicité