Jean-François Copé « profondément choqué » par ses revenus extra-parlementaires

106 Publié le 25/07/2014 par La Rédaction

L’ancien patron de l’UMP a fait savoir son indignation ce matin après avoir communiqué hier ses revenus en dehors de son mandat de député. Il se dit écœuré et condamne une classe politique « obnubilée par l’argent et le confort »

L’ancien patron de l’UMP a fait savoir son indignation ce matin après avoir communiqué hier ses revenus en dehors de son mandat de député. Il se dit écœuré et condamne une classe politique « obnubilée par l’argent et le confort »

Choqué dans les profondeurs

« J’ai touché 1,8 millions d’euros pour mes activités d’avocat entre 2009 et 2013 et plus de 35 000 euros pour des conférences l’année dernière. Sans parler des droits d’auteur et autres. Ca donne tout simplement la nausée de voir à quel point le député-maire de Meaux court après l’argent » explique le député-maire de Meaux ce matin sur France Inter.

Lors de cette interview, l’homme politique de droite s’attaque à son propre rapport à la politique : « Comment peut-on faire son travail de représentant correctement quand on a comme moi autant d’activités extérieures ? Non, je vous le dis. Je suis profondément choqué. Oui. Choqué…profondément. »

Il lance ensuite un vibrant appel pour un monde politique plus éthique : « Il faut que les femmes et les hommes politiques français changent leur façon de voir leur propre fonction. A commencer par moi-même. Il faut que Jean-François Copé comprenne qu’on ne peut qu’éveiller des soupçons avec une telle attitude. » assure M.Copé.

Copé « profondément choqué » par les déclarations de Copé

Cette interview de Jean-François Copé n’est pas restée sans réactions. Deux heures après son passage sur France Inter, ce dernier a condamné ses propres propos en les qualifiant de « démagogiques ». L’ex-chef de l’opposition en a profité pour demander la démission de Christiane Taubira.

La Rédaction

Photo: Wikicommon/Cheep975

Publicité
Publicité