Tricher dans tous les domaines serait le meilleur moyen de réussir sa vie

114 Publié le 28/07/2014 par La Rédaction

C’est la conclusion fracassante que vient de livrer l’Institut pour la Réussite (basé à Limoges). Après une minutieuse étude de plusieurs années portant sur des milliers de profils, l’Institut a dressé une liste de « décisions gagnantes », celles qui favorisent une montée dans l’échelle sociale mais aussi une plénitude dans ses relations personnelles : et il s’avère que tricher, bluffer, frauder et mentir est l’apanage des gagnants. Nous avons eu accès au rapport de l’Institut, et nous avons sélectionné quatre domaines dans lesquels tricher est tout à fait recommandé pour réussir sa vie. reportage.

C’est la conclusion fracassante que vient de livrer l’Institut pour la Réussite (basé à Limoges). Après une minutieuse étude de plusieurs années portant sur des milliers de profils, l’Institut a dressé une liste de « décisions gagnantes », celles qui favorisent une montée dans l’échelle sociale mais aussi une plénitude dans ses relations personnelles : et il s’avère que tricher, bluffer, frauder et mentir est l’apanage des gagnants. Nous avons eu accès au rapport de l’Institut, et nous avons sélectionné quatre domaines dans lesquels tricher est tout à fait recommandé pour réussir sa vie. reportage.

Tricher sur son CV : une base connue de tous

Le rapport est assez clair sur ce point : « Marquez comme acquis les diplômes que vous n’avez pas validés, et comblez les blancs de votre CV par des formations ou de courtes expériences professionnelles : peu de personnes prendront le temps de vérifier, vous serez gagnants sur toute la ligne ». Le rapport cite comme exemple David Pujadas, cet ancien gratteur de dos en freelance, qui est devenu en moins de trois mois présentateur TV en ajoutant quelques lignes dans son CV et en embellissant la réalité.

Frauder pendant les examens : l’autoroute pour les décrocher

Les vieilles antisèches ne sont plus d’actualité, et la technologie d’aujourd’hui permet d’avoir accès à un nombre de possibilités impressionnant pour tricher lors des examens de tout type. Manuel Valls a lui-même confié avoir triché à tous ses examens : « mais il n’y a pas de preuves… » avait-il ajouté en souriant.

Bluffer pour séduire : un classique français

Lors d’un premier rendez-vous, « toutes les histoires sont possibles » précise le rapport. Ainsi, l’Institut encourage les affabulations de toutes sortes pour séduire, persuader, charmer son interlocuteur. « Bluffez sur votre carrière, vos occupations, vos voyages, sur tout !!! Vous ne serez pas déçu » mentionne le rapport en introduction de cette section.

Mentir et accuser d’autres gens : une vieille recette qui fonctionne

L’institut consacre un chapitre entier du rapport à l’accusation d’autres personnes en cas d’erreur de votre part. C’est une bonne façon pour que les personnes lésées perdent beaucoup de temps à vérifier vos dires, se fatiguent d’argumenter avec des tiers et abandonnent les poursuites. Ce conseil peut s’appliquer aussi bien au monde du travail qu’à votre vie personnelle.  « Si vous êtes pris la main dans le sac, n’avouez jamais que vous avez eu tort ou que vous avez mal agi : la sanction sera la même. Soyez droit dans vos bottes, rejetez la faute sur autrui et n’avouez jamais. De nombreux hommes politiques sont ainsi passés entre les mailles du filet en espérant un non-lieu faute d’aveux et de preuves suffisantes. Faîtes comme eux ! » Le rapport est clair sur ce point : en imitant Charles Pasqua, vous ne pouvez pas vous tromper.

La Rédaction

Publicité
Publicité