François Hollande échappe à une nouvelle question embarrassante grâce à une boule de fumée ninja

118 Publié le 29/07/2014 par La Rédaction

Alors qu’il quittait une réunion avec Benrard Cazeneuve, le ministre de l’intérieur, M. Hollande a été questionné par de nombreux journalistes sur la réelle efficacité de son action. Le président de la République a alors sorti une boule de couleur beige qu’il a lancée au sol, provoquant ainsi un épais nuage de fumée qui lui a permis de prendre la fuite. Décryptage.



Alors qu’il quittait une réunion avec Benrard Cazeneuve, le ministre de l’intérieur, M. Hollande a été questionné par de nombreux journalistes sur la réelle efficacité de son action. Le président de la République a alors sorti une boule de couleur beige qu’il a lancée au sol, provoquant ainsi un épais nuage de fumée qui lui a permis de prendre la fuite. Décryptage.

Remplacé par une bûche déguisée



Il est 11h05 hier matin lorsque le chef de l’état se rend dans la cour de l’Elysée à la rencontre de la presse. Alors qu’il souhaitait s’exprimer sur le crash du vol d’Air Algérie, ce dernier a été assailli de questions sur sa capacité à gouverner la France. « Faites-vous vraiment votre possible ? », « Peut-on parler d’incompétence en manière d’économie ? », « T’aurais pas 15 balles ? » entend-on ici et là dans la bouche des journalistes présents.

Puis la question de trop surgit : « Monsieur le Président, quid de toutes ces promesses que vous avez faites aux Français, de vos pseudo-prévisions de reprise de croissance, de baisse du chômage ? » lâche une journaliste de Vanity Fair. C’en est trop. François Hollande décide d’agir.

Le président sort alors de la poche intérieure de sa veste une boule de quelques centimètres de diamètre. Il la projette de toutes ses forces par terre, libérant ainsi une quantité impressionnante de gaz fumigène. M.Hollande disparaît totalement derrière ce dense nuage de fumée.

Quelques secondes plus tard, lorsque les journalistes reprennent leur souffle à mesure que le gaz se disperse, ces derniers découvrent, stupéfaits, une bûche revêtue d’un mini-costume et d’une paire de lunettes à la place où se trouvait le chef de l’état.

Une poursuite impossible



Les médias se lancent alors à la recherche de François Hollande. Mais très vite ils stoppent leur course. La cour de l’Elysée est jonchée de shurikens et de trous remplis de flèches en bambou dissimulées sous des feuillages. « J’ai vu un chroniqueur politique de l’Express se faire coincer la jambe dans un piège à ours avant de se faire percuter par un tronc lâché depuis les hauteurs. » raconte Fabrice Corlet de l’agence Reuters.

François Hollande introuvable

A l’heure où cet article est publié, personne n’a retrouvé la trace du président français, ses empreintes de pas ayant mystérieusement disparu. Un grappin ainsi qu’une sarbacane ont été retrouvés dans son bureau. Pour l’instant, le service de sécurité du chef de l’état n’exclut pas la piste de l’enlèvement.

La Rédaction

Publicité
Publicité