En 50 secondes, il épuise tous les pas qu’il connaît sur la piste de danse

41 Publié le 18/08/2014 par La Rédaction

Selon plusieurs témoins présents sur le dancefloor de la boîte de nuit « Via Notte » à Porto-Vecchio dans la nuit de samedi à dimanche, Jean Goulon, 34 ans, comptable intérimaire, a épuisé en moins d’une minute la totalité des pas de danse dont il disposait

PORTO-VECCHIO – Selon plusieurs témoins présents sur le dancefloor de la boîte de nuit « Via Notte » à Porto-Vecchio dans la nuit de samedi à dimanche, Jean Goulon, 34 ans, comptable intérimaire, a épuisé en moins d’une minute la totalité des pas de danse dont il disposait.

« Quand il est arrivé sur la piste, il a commencé à faire le truc de Pulp Fiction là, avec les doigts devant les yeux et tout le monde a été impressionné » raconte Sonia, une habituée des lieux.

Rapidement, une quinzaine de personnes forment un cercle autour de lui en tapant le rythme avec leurs mains. Encouragé, M. Goulon enchaîne alors les changements de pas à un rythme visiblement beaucoup trop élevé pour la richesse de son répertoire.

« On s’est vite rendus compte qu’il était pas si fort que ça » raconte Diane, une jeune mère de famille. « En quelques secondes, il a fait semblant de se noyer dans un lac imaginaire en se bouchant le nez… bon ok… ensuite il a mis les poings sur les hanches en projetant son bassin à droite et à gauche et là direct il a refait Pulp Fiction avec les doigts. En gros, le type connaissait trois trucs. »

Voyant le cercle de ses admirateurs se clairsemer, M. Goulon engage alors une sorte de danse des canards qualifiée de « bancale » par les observateurs. Et c’est là qu’il se met à sombrer. « C’était juste n’importe quoi ! » raconte Marc, qui a assisté à la scène avec sa petite amie Véronique. « Il a joué un solo de guitare dans le vent ! Et en mordant sa lèvre inférieure genre “je vis ma musique” ! On a tous halluciné » ajoute ce dernier. [ndlr : faire semblant de jouer d’un instrument de musique sur le dancefloor est interdit en France depuis 2005]

Dans un dernier effort pour rétablir son leadership, Jean Goulon propose alors d’organiser une chenille. Mais selon plusieurs témoignages concordants, cette chenille est restée composée exclusivement de M. Goulon lui-même.

La Rédaction

Publicité
Publicité