6 astuces pour éviter de se faire stigmatiser par François Rebsamen

108 Publié le 03/09/2014 par La Rédaction

Hier, le ministre du travail s’en est pris aux chômeurs « fraudeurs », c’est-à-dire à ceux qui ne recherchent pas activement un emploi tout en profitant des aides de l’Etat.
Voici donc nos conseils pour ne pas devenir la tête de Turc de M. Rebsamen.

Hier, le ministre du travail s’en est pris aux chômeurs « fraudeurs », c’est-à-dire à ceux qui ne recherchent pas activement un emploi tout en profitant des aides de l’Etat.

Voici donc nos conseils pour ne pas devenir la tête de Turc de M. Rebsamen.

Soyez un proche de François Rebsamen. Chômeur ou non, ce dernier sera plus indulgent avec vous à cause de la proximité, parfois l’intimité qui vous lie. Si vous êtes une femme et particulièrement douée, réussir à entamer une relation passionnelle avec le ministre vous assurera une tranquillité à toute épreuve.

Arrêtez le chômage. Une solution aussi simple qu’évidente à la portée de n’importe qui. Trouvez un emploi, même précaire, et sortez ainsi de ce foyer de parasites sociaux que l’occupant de la rue de grenelle déteste plus encore que la misère dans le monde.

Reconnaissez que vous n’êtes qu’un assisté. Si vous profitez des allocations versées par Pôle Emploi, reconnaissez que vous êtes le principal facteur du déclin de la France, alors M. Rebsamen devrait mécaniquement reporter son attention sur une autre personne, un intermittent ou simplement un enfant laid.

Cachez-vous derrière un épais meuble en bois. Le système de stigmatisation de l’intéressé repose en grande partie sur la vue. En vous réfugiant, par exemple, dans une armoire en acajou, vous passerez inaperçu(e) et éviterez ainsi son regard inquisiteur.

Affirmez que vous vous levez avant 05h30 du matin. Vous dégagerez ainsi l’image d’un chômeur actif, ne se laissant pas abattre par le manque d’activité et les séries allemandes rediffusées l’après-midi à la télé. Bref le profil de citoyen responsable adoré par le ministre de l’Emploi.

Devenez François Rebsamen. En prenant l’identité de ce dernier, vous éviterez ainsi toute forme d’autocritique pour mieux défouler votre talent de stigmatisation sur des personnes différentes de vous.

La Rédaction

Illustration : Wikicommons / Clément Bucco-Léchat
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fran%C3%A7ois_Rebsamen.jpg

Publicité
Publicité