Plus de 66 millions de Français avouent souffrir eux aussi de « phobie administrative »

145 Publié le 10/09/2014 par La Rédaction

Paris – La phobie administrative dont prétend souffrir Thomas Thevenoud serait ainsi bien plus répandue qu’on ne le croit. Plusieurs dizaines de millions de Français ont ainsi tenu à témoigner de ce mal qui les ronge et qui les empêche d’agir au quotidien.

Paris – La phobie administrative dont prétend souffrir Thomas Thevenoud serait ainsi bien plus répandue qu’on ne le croit. Plusieurs dizaines de millions de Français ont ainsi tenu à témoigner de ce mal qui les ronge et qui les empêche d’agir au quotidien.

Ainsi Jean-Marc A., ancien haut-fonctionnaire, explique qu’il n’est pas arrivé à empêcher la réalisation d’un important projet immobilier dans la région nantaise à cause de cette « phobie administrative ». « J’avais l’ordonnance ministérielle prête à être envoyée, et je n’y suis pas arrivé » raconte-t-il, affligé Une négligence qui lui fera perdre son travail.

De même, un autre haut-fonctionnaire, ancien chirurgien capillaire, raconte comment il n’a pu clôturer ses comptes en Suisse avant que le fisc ne s’en mêle. « Par chance, je me suis repris, et j’ai pu aussi clôturer mes comptes aux Îles Caïmans sans que personne ne s’en rende compte ». Ou encore Jean-Vincent P., qui dit être encore moqué par ses amis pour les dizaines de tickets de stationnement impayés. « Il ne faut pas rester seul. Parlez-en autour de vous ».

Dernier témoignage et non des moindres, ce politique chez qui cette maladie s’est déclenchée du jour au lendemain, l’empêchant de s’exprimer auprès des Français. « Je voulais revenir en politique mais pendant deux ans, cette « phobie » m’a paralysé et empêché de poster ma candidature au poste de président de l’UMP. »

La rédaction

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité