Kanye West frappe une jeune fan qui ne chante pas assez fort à son goût

98 Publié le 15/09/2014 par La Rédaction

Kanye West est un caractériel et il l’a démontré une fois de plus il y a 2 jours durant l’un de ses concerts au Qantas Credit Union Arena de Sydney.

Kanye West est un caractériel et il l’a démontré une fois de plus il y a 2 jours durant l’un de ses concerts au Qantas Credit Union Arena de Sydney. Durant Power, l’une de ses chansons, ce dernier a fait monter sur scène une fillette de 9 ans pour lui faire vivre un moment unique.

Quelques secondes après son arrivée au côté de la star, la jeune fille se voit tendre un micro, et le chanteur de lui lancer : « Allez chante ! Fais-moi brûler l’Arena ! » La fan s’exécute et commence à reprendre le refrain de Power.

Mais cela n’a, semble-t-il, pas suffi au rappeur et businessman qui demande à son DJ de couper la musique et de remettre le morceau au moment du refrain. Il saisit alors la fillette, visiblement intimidée, et lui hurle : « Tu vas chanter oui ?! J’t’ai dit de me brûler l’Arena. Chante plus fort ! »

En larmes, l’otage du chanteur retente le coup, des trémolos dans la voix. Agacé, Kanye West intime l’ordre à l’un des membres de la sécurité d’obliger l’enfant à donner de la voix. L’homme explique alors au mari de Kim Kardashian qu’il ne s’agit que d’une petite fille. Une remarque qui fait fulminer la vedette qui saisit alors sa fan par les cheveux et lui frappe le visage avec son micro, suscitant l’indignation et les cris du public présent dans la salle.

Pendant 20 secondes, les coups pleuvent sur la malchanceuse qui finit par être traînée au sol par la star américaine qui dépose son corps derrière un synthétiseur.

A l’heure où cet article est mis en ligne, la vidéo de cette scène, prise depuis plusieurs Smartphones,
provoque une vague de colère sur Internet. Pour calmer le jeu, le manager de M.West s’est contenté d’expliquer dans un communiqué que « Kanye West est un impulsif. C’est d’ailleurs ce qui fait son génie. Il s’est un peu emporté, c’est vrai. Il est désolé. Voilà. »

La Rédaction

Illustration : Wikicommons / rodrigoferrari

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité