« Vous ne devriez pas mettre ce pantalon jaune » par « Un ami qui vous veut du bien »

165 Publié le 23/09/2014 par La Rédaction

Il est dans votre armoire depuis des mois, neuf et lumineux, avec l’étiquette en carton qui pend encore de l’une des poches.
Vous l’avez acheté dans un moment d’audace qui s’est éteint presque aussitôt. Et chaque jour depuis, vous cherchez le courage de le porter.
Alors réfléchissons ensemble.

Il est dans votre armoire depuis des mois, neuf et lumineux, avec l’étiquette en carton qui pend encore de l’une des poches.

Vous l’avez acheté dans un moment d’audace qui s’est éteint presque aussitôt. Et chaque jour depuis, vous cherchez le courage de le porter.

Alors réfléchissons ensemble.

Premièrement, il est vrai que vous êtes quelqu’un d’assez ennuyeux et que ce pantalon est un élément de fun susceptible de réchauffer un petit peu l’image lamentable que les autres ont de vous.

Mais rappelez-vous aussi qu’il n’y a rien de plus triste que ce genre d’excentricité sur quelqu’un d’aussi peu excentrique que vous.

Pourquoi ? Eh bien parce que toutes les questions que vous vous posez en ce moment même sur la pertinence de porter ce pantalon jaune se retrouveront sur votre visage sous forme de froncements de sourcils angoissés et de surveillances inquiètes du regard de ceux que vous croisez.

Et au lieu d’être simplement transparent, comme d’habitude, eh bien vous serez ridicule.

Pire : Pour peu que vous déceliez chez l’un de ces passants un demi-sourire de mépris ou un début de messe basse dont vous penserez à raison être l’objet, le reste de votre journée sera occupée à essayer de camoufler le fait que vous portez un pantalon jaune. Et autant vous dire que cacher le fait que l’on porte un pantalon jaune, c’est très très difficile.

Bon, vous avez sans doute à l’esprit ces grands messieurs à la mâchoire carrée, bronzés jusqu’au cœur de l’hiver et qui, vous l’avez remarqué, portent souvent des pantalons de couleur. Et du coup, par une aberration stupide de votre raison, vous pensez que porter un pantalon comme le leur rendra votre mâchoire plus carrée et votre peau plus bronzée.

Mais en fait non.

Votre mâchoire n’est pas du tout carrée. A vrai dire on ne sait pas très bien à quoi elle ressemble parce qu’elle est couverte d’une couche de graisse sur laquelle poussent de tristes buissons de barbe éparpillés.

Votre peau, elle, restera blanche. Pas blanche comme celle d’un monsieur de la haute société. Non, blanche comme celle de quelqu’un qui va mourir prochainement.

Alors bien sûr vous pouvez toujours porter ce pantalon jaune sans sortir de chez vous et mimer devant le miroir la confiance en vous que vous n’aurez jamais.

Vous pouvez même répéter en souriant à votre triste double : « pardon ? ce pantalon ? Ah je l’ai acheté en solde chez Uniqlo. Ils ont une collection pas mal cette année.« 

Mais la réalité, reprenant ses droits sitôt close ladite saynète, risque de vous apparaître plus cruelle encore qu’elle ne l’était.

Et votre amertume atteindra des niveaux dangereux.

Alors franchement, il vaudrait mieux que vous ne portiez pas ce pantalon jaune.

Un ami qui vous veut du bien.

Illustration : capture d’écran Google Images

Publicité
Publicité