Il oublie que le monde est pourri depuis qu’il est tombé amoureux

81 Publié le 01/10/2014 par La Rédaction

Lyon – Depuis plus de deux mois, les amis de Samuel sont inquiets et ne le reconnaissent plus. Le jeune homme connu pour son cynisme et son fatalisme aurait subitement pris foi en l’avenir et l’humanité. Un changement de comportement radical qui serait dû, selon eux, à une nouvelle relation amoureuse qui aurait modifié considérablement sa vision du monde.

Lyon – Depuis plus de deux mois, les amis de Samuel sont inquiets et ne le reconnaissent plus. Le jeune homme connu pour son cynisme et son fatalisme aurait subitement pris foi en l’avenir et l’humanité. Un changement de comportement radical qui serait dû, selon eux, à une nouvelle relation amoureuse qui aurait modifié considérablement sa vision du monde.

Émilie est une des plus vieilles amies de Samuel, puisqu’ils se sont rencontrés sur les bancs du collège. « J’ai tout de suite été séduite par son nihilisme, son côté désinvolte et no-future » se confie-t-elle. La jeune femme raconte que malgré quelques détails étranges, elle n’a rien vu venir des changement de son ami maintenant en couple. «  Il s’était remis à voter, il l’accompagnait à Ikea sans se plaindre. J’aurais dû deviner plus tôt que quelque chose n’allait pas » lâche la jeune femme qui s’en veut aujourd’hui.

La jeune femme dit s’être vraiment inquiétée au bout de la troisième semaine. « J’ai constaté qu’elle avait réussi à lui retourner le cerveau, surtout quand j’ai pu comprendre qu’il commençait à faire des projets ».Aussitôt, Émilie décide de réunir tous les proches de Samuel pour les mettre au courant. Tous sont d’accord pour faire venir le jeune homme afin de se rendre compte de l’étendue des dégâts.

Lorsque Samuel se présente devant ses amis, au bras de sa nouvelle compagne, lors d’une soirée faussement improvisée, c’est un autre homme qui se dresse devant eux. « Il paraissait souriant, il déconnait tout le temps, on voyait vraiment que quelque chose clochait, ça n’était pas notre Samuel » raconte Younes, qui était présent ce soir là. « Il avait même mis du déodorant, je me rappelle que ça m’avait choqué » ajoute-t-il.

Curieux de vérifier l’étendue des dégâts, Younes se rappelle d’avoir questionné son ami sur des sujets d’actualité, comme la guerre en Syrie ou la situation ukrainienne. « Il m’a répondu : « On s’en fout de la guerre. La vie est belle » avant de se mettre à danser devant tout le monde » se souvient-il en précisant qu’il n’y avait aucune musique.

Les amis de Samuel se disent impuissants face à l’emprise de la jeune femme sur leur ami. Ils veulent que leur témoignage serve d’exemple parce que, selon eux « ça peut arriver à n’importe qui ». Ils ont aujourd’hui tous remplacé Samuel par un nouveau venu dans la bande : Cédric, rencontré via un forum sur la dépression.

La Rédaction

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité