Christian Estrosi veut faire interdire les accents étrangers à Nice

150 Publié le 02/10/2014 par La Rédaction

Le maire UMP de Nice crée la polémique avec un nouvel arrêté municipal controversé. Christian Estrosi veut en effet interdire « l’utilisation ostentatoire de tous les accents étrangers » dans sa ville de Nice. Un interdiction qui pourrait à terme s’étendre à tout le département.

« Nous sommes malheureusement confrontés à des comportements intolérables qui nuisent à la tranquillité publique. On ne peut accepter ces débordements! Ils sont l’exemple de la perte d’autorité de l’État », se justifie Chrisitian Estrosi dans une interview accordée depuis son bunker secret. Le président de la métropole Nice Côte d’Azur dit vouloir répondre à l’inquiétude grandissante de nombreux Niçois, inquiets de se retrouver abordés en pleine rue par des étrangers ne maîtrisant pas la langue française.

La police municipale de Nice pourrait donc intervenir et dresser un procès verbal pour toute personne s’exprimant sur la voie publique avec un accent étranger. « C’est la République qu’on attaque en ne respectant pas la langue de Molière », relance Chistian Estrosi, assurant que seuls quelques accents régionaux comme le savoyard, la corse ou la cagole resteraient tolérés.

Christian Estrosi affirme ne vouloir viser aucune communauté en particulier. « Nous les visons toutes, c’est bien clair ? », lance-t-il aux critiques, précisant que les forces de police pourront également agir avec une extrême sévérité envers ceux qui parlent fort dans la rue. « Un autre fléau trop répandu dans notre petite ville tranquille », ajoute-t-il.

Le maire de Nice précise aussi que des peines de prison ferme sont envisagées pour tout personne surprise en train de reprendre la blague qui consiste à prononcer le nom de la ville avec l’accent anglais.

Publicité
Publicité