Peut-on attraper Ebola en regardant ou en lisant des reportages sur Ebola ?

123 Publié le 13/10/2014 par La Rédaction

Alors que la crainte d’une contagion massive en France se fait de plus en plus présente, il était important de répondre à des questions essentielles. L’une d’elles est sur toutes les lèvres. Peut-on réellement attraper Ebola en lisant ou en regardant des reportages sur Ebola ? Réponse.

Alors que la crainte d’une contagion massive en France se fait de plus en plus présente, il était important de répondre à des questions essentielles. L’une d’elles est sur toutes les lèvres. Peut-on réellement attraper Ebola en lisant ou en regardant des reportages sur Ebola ? Réponse.

Autant être direct et franc et répondre immédiatement à la question en préambule, pour ne pas passer pour un autre article attrape à clics qui ne répondra à la question posée qu’en fin d’article, laissant le malheureux lecteur dans un abîme d’inconnu et d’inquiétude. Car si on pose une question, il faut y répondre immédiatement plutôt que d’abord fuir la vraie question pour se concentrer sur un sujet qui n’a pas de rapport ou simplement essayer de gagner du temps.

Les probabilités d’être contaminé par le virus Ebola par de simples reportages télé ou presse papier sont très faibles voire inexistantes. Plusieurs raisons à cela. D’abord s’il s’agit d’un reportage vidéo, le virus est contenu dans l’enveloppe de la captation de la vidéo. Le verre de votre écran d’ordinateur, de télé, ou de smartphone est un excellent isolant qui empêchera le virus de traverser.

De même, pour un reportage papier, le virus ne peut pas se transmettre au travers des lettres imprimées ou des photos publiées. Aucun risque ainsi si vous venez à manger votre journal papier traitant d’Ebola. Vous risquerez sans doute de très graves complications intestinales mais peu ou pas de contamination par le virus.

« Hélas le risque zéro n’existe pas totalement » ajoutent des experts qui se refusent de céder à la panique ou à la publication de fausses informations. Mais eux mettent plutôt l’accent sur le rythme de visionnage de ces mêmes reportages sur Ebola. Ainsi, à forte dose, ces reportages presse et télé peuvent déclencher des symptômes proches. « Il faut surveiller vos doses. Dès que vous sentez un pic de fièvre ou que vous vomissez du sang en quantité, éteignez votre télévision. »

La Rédaction

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité