Elle réussit à joindre un conseiller de l’URSSAF en moins de 8 minutes et 45 secondes

101 Publié le 16/10/2014 par La Rédaction

Paris – Une jeune femme auto-entrepreneuse a affirmé ce matin sur sa page Facebook qu’elle avait réussi à joindre un conseiller de l’URSSAF. Mieux, elle prétend avoir réussi à obtenir un conseiller en moins de 8 minutes et 45 secondes. Une performance qui fait débat.

Ce matin, Caroline Marie, 28 ans, tente de joindre l’URSSAF pour un renseignement concernant sa télédéclaration de cotisations. « J’ai appelé. Huit minutes plus tard, quelqu’un m’a répondu » raconte-t-elle dans le Parisien, encore sous le choc. « Je me souviens j’ai regardé mon téléphone juste avant que le conseiller ne décroche, cela indiquait que le temps d’attente était déjà de 8 minutes » souligne la jeune femme qui a eu le temps de faire un petit footing et de se détendre en prenant un café. Pour les experts, c’est clairement une première. « Nous avions déjà eu des cas où le conseiller répondait sous la barre des 11 minutes mais c’était au cours de tests en laboratoire » explique l’un d’eux joint par téléphone.

Mais sur les réseaux sociaux, c’est le scepticisme qui demeure. « Encore quelqu’un en mal de publicité, c’est triste » peut-on lire sur certains commentaires sur la page Facebook de l’article. « On a tous un ami qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui a réussi à obtenir un conseiller en moins de 15 minutes » commente un autre. L’URSSAF a été contacté par nos soins pour un complément d’information mais à l’heure de la publication de cet article, nos journalistes sont toujours en attente.

De son côté la jeune femme maintient sa version et va même jusqu’à affirmer qu’elle a été correctement dirigée vers le pôle compétent et que le conseiller a su pleinement prendre en compte sa demande. « En tout et pour tout, j’en ai eu pour moins de 17 minutes pour expliquer mon litige » se félicite-t-elle, précisant qu’elle a alors été remise en attente pendant seulement 12 autres minutes.

La Rédaction

Publicité
Publicité