Une société chinoise de bus utilisait le visage d’Émile Louis dans des publicités

129 Publié le 22/10/2014 par La Rédaction

Shanghai – Son visage ornait l’arrière de certains bus en Chine. Le visage d’Emile Louis, celui qui fut le tueur de l’Yonne, était utilisé dans des publicités depuis des mois, avant d’être précipitamment retirées.

Shanghai – Son visage ornait l’arrière de certains bus en Chine. Le visage d’Emile Louis, celui qui fut le tueur de l’Yonne, était utilisé dans des publicités depuis des mois, avant d’être précipitamment retirées.

C’est un touriste français qui a donné l’alerte. « J’allais prendre le bus quand j’ai vu ce visage à l’arrière du bus. J’ai pris une photo, je n’en revenais pas » raconte Armand, un expatrié breton. Informée, la société chinoise de bus Sina Ways, qui possède un des principaux réseaux de transports, s’est confondue en excuses. La raison pour laquelle le visage d’Emile Louis s’est retrouvé placardé sur plus d’une centaine de bus n’est pas très claire, ni pourquoi personne n’a réalisé qui il s’agissait vraiment.

Selon la société, c’est la négligence d’un graphiste qui est à blâmer. « Il cherchait le visage d’un Européen qui inspire la confiance. Lui-même ne se rappelle plus comment il a trouvé la photo ». Le visage du tueur, sommairement détouré, était censé accompagner un message faisant la promotion de la sécurité pour les bus de la compagnie.

Une affaire qui n’est pas sans rappeler une autre similaire, il y a quelques mois à Hong Kong. Un magasin de vêtements local avait ainsi cru bon de choisir une photo de Michel Fourniret pour illustrer un nouvel équipement de bûcheron forestier.

La Rédaction

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité