Béziers : le nouveau musulman en ville étrangement sympathique

166 Publié le 28/11/2014 par La Rédaction

Selon différents témoignages, Mourad Messaoudene, 41 ans et commercial dans une entreprise d’outillage de plomberie, serait au centre de l’attention des Biterrois. Plusieurs habitants affirment que Mourad, arrivé il y a peu à Béziers, serait particulièrement sympathique, doté d’un solide sens de l’humour et parfaitement poli. Un cas de figure qui semble déstabiliser les citoyens du secteur.

« C’est très bizarre comme sensation. Il est souriant, il donne des coups de main, il écoute, s’intéresse aux gens. Et pourtant on sait qu’il est musulman »,
 nous confie Martine, 52 ans, qui a du mal à comprendre à quel jeu joue Mourad.

Même perplexité chez Didier, 57 ans, Bitterois depuis toujours : « À mon avis c’est pas un vrai musulman. Déjà il a pas de barbe. Et en plus il a pas de couteau pour égorger des moutons ou des gens dans la rue. J’pense, pour être aussi gentil, qu’il doit pas être pratiquant. »



D’après les personnes l’ayant croisé, Mourad ne ferait pas l’apologie de l’Islam nuit et jour. Il n’aurait également émis aucun souhait de « punir ces chiens d’Occidentaux mécréants ». Un profil rare chez les adeptes de l’Islam si l’on en croit les récits provenant de Béziers.

Après l’affaire « Mourad » l’affaire « Maxime » ?



À peine remis du séisme provoqué par la présence positive de Mourad Messaoudene, les citoyens de Béziers doivent faire face à un cas inédit : Maxime Tupont, 33 ans, homosexuel, qui a emménagé à Béziers hier. Un jeune « bien sous tous rapports malgré son homosexualité », d’après les différents témoignages. « Très étrange comme garçon. Arrivé depuis 24 heures et il ne m’a fait aucune avance ni même encore écouté de musique gay. Les gays écoutent un certain style de musique, je l’ai vu à la télévision. Alors peut-être il est pas vraiment gay », nous confie Patrick, 48 ans et voisin de Maxime.

Photo: Philip Lange/Huntstock/thinkstock

Publicité
Publicité