L’énergie du désespoir serait la seule énergie réellement renouvelable

85 Publié le 03/12/2014 par La Rédaction

Selon plusieurs experts, il semble que l’énergie du désespoir serait vraisemblablement la seule énergie totalement renouvelable. Une énergie que tout un chacun disposerait en lui, à tout moment et totalement inépuisable et ce toute sa courte vie.

Selon plusieurs experts, il semble que l’énergie du désespoir serait vraisemblablement la seule énergie totalement renouvelable. Une énergie que tout un chacun disposerait en lui, à tout moment et totalement inépuisable et ce toute sa courte vie. Chaque coup dur de votre vie vous donne parfois envie de contre-attaquer et de vous battre, même si vous savez pertinemment que vous n’aurez pas cet appartement ou que il ou elle ne vous parlera plus jamais. C’est cela cette incroyable énergie du désespoir dans laquelle désormais de grandes sociétés placent de grands espoirs.

453523041

La perte d’un proche ou la fin de votre série préférée pourraient ainsi désormais alimenter plusieurs quartiers d’une même ville.

Une énergie qui sera totalement renouvelable et ce tant qu’il y aura des humains et donc du désespoir. « Les deux vont ensemble. Dès qu’il y a des gens quelque part, aussitôt le désespoir apparaît. Donc tant que nous aurons des gens à disposition, nous pouvons compter sur une énergie quasi illimitée » explique un responsable d’ERDF. De plus, certains notent un grand avantage avec d’autres sources d’énergie renouvelable comme les éoliennes. « Les éoliennes sont critiquées pour leur bruit et le fait qu’elles abîment le paysage tandis que les gens… attendez… non oubliez » explique un autre expert, avant de comprendre que son analogie avec « les gens » ne fonctionnait pas du tout et demandait à ce que ce passage soit retiré de cet article.

78750322

Pour faire revenir le désespoir et créer une énergie verte, le simple fait de penser à sa taxe d’habitation ou au dernier film français vu peuvent suffire.

Toujours selon ERDF, le système de captation de cette énergie est déjà étudié. « Il suffit juste de placer les gens en grande difficulté dans un bâtiment clos avec des électrodes et ils ont cette énergie à foison » commente un expert qui chiffre le potentiel de cette énergie totalement verte à l’équivalent de plusieurs centrales nucléaires, surtout dans des temps très durs comme la crise économique ou une annonce d’une blessure d’Ibra. Seul bémol : les bonnes nouvelles pourraient altérer la production d’énergie du désespoir. « Mais la situation économique et internationale nous laisse de la marge, au moins pour plusieurs siècles, largement après la fin du pétrole » souligne un spécialiste.

Déjà EDF envisage de placer dans ce système de cuve connectée plusieurs personnes qui seraient potentiellement sources massives d’énergie du désespoir comme un électeur de François Hollande, un supporter de Guimgamp ou un téléspectateur du Touche Pas mon Poste.

La Rédaction

Publicité
Publicité