Une explosion mortelle dans un appartement laisse le reste des locataires sans connexion internet jusqu’à demain

115 Publié le 05/12/2014 par La Rédaction

Une terrible fuite de gaz dans une habitation d’un immeuble d’Argenteuil (Val d’Oise) a provoqué la mort d’une dizaine de personnes. Pire, l’accident, visiblement accidentel, a provoqué une coupure de la fibre optique jusqu’à demain dans l’après-midi. Les habitants de l’immeuble se disent choqués et « délaissés » par l’Etat. Reportage.



Une terrible fuite de gaz dans une habitation d’un immeuble d’Argenteuil (Val d’Oise) a provoqué la mort d’une dizaine de personnes. Pire, l’accident, visiblement accidentel, a provoqué une coupure de la fibre optique jusqu’à demain dans l’après-midi. Les habitants de l’immeuble se disent choqués et « délaissés » par l’Etat. Reportage.



L’horreur

Quand Madame Nadine Moreira nous reçoit dans son appartement du 5e étage, une odeur de brûlé saisit tout de suite le nez. Deux étages plus bas, une fuite de gaz a engendré une explosion qui a pour l’instant fait 11 morts. Mme Moreira raconte : « Il y a eu un grand boum. Puis des gens ont crié. Ensuite, on a appris que des gens étaient décédés et maintenant on peut même plus aller sur Internet. Comment je vais faire pour aller sur Le Bon Coin, moi ? »

Car l’explosion a sérieusement endommagé la  plupart des câbles par lesquels la fibre transite. Un véritable coup dur pour Thierry qui a perdu son petit frère dans l’explosion : « Les pompiers ont dit que ça reviendrait demain vers 16h. Mais qu’est-ce qu’on fait d’ici là nous hein ? On vit dans un appartement à moitié détruit par la déflagration et on peut même plus mater de porno » avant d’ajouter, tout colère, « Bernard Cazeneuve est venu pour présenter ses condoléances. C’est bien beau mais moi je veux surtout un navigateur qui mette pas 200 ans à actualiser une page. »




La télé toujours endommagée

Un bilan terrible donc, alourdi par la mort d’une bonne partie des locataires de l’immeuble mais surtout par un autre dégât, peut-être plus grave encore, une perturbation des retransmissions des programmes tv, notamment sur les chaînes de la TNT : « Une connexion digne du Moyen-âge ! Et en plus on peut même plus regarder Carole Rousseau sur TMC sans que ça plante ! C’est quoi la prochaine étape ? On nous parachute des 3310 en guise de premier secours c’est ça ? » ne décolère toujours pas Thierry.

La Rédaction

Publicité
Publicité