Michel Houellebecq, Valérie Trierweiler et Eric Zemmour vont écrire un livre ensemble

168 Publié le 06/01/2015 par La Rédaction

PARIS – Confirmation de la rumeur qui courait depuis le début d’année. Michel Houellebecq, Valérie Trierweiler et Eric Zemmour devraient bien écrire un livre commun, pour une sortie à la rentrée 2015. Une annonce qui a suscité un début de panique dans plusieurs salles de rédaction de journaux et dans les maisons d’édition.

PARIS – Confirmation de la rumeur qui courait depuis le début d’année. Michel Houellebecq, Valérie Trierweiler et Eric Zemmour devraient bien écrire un livre commun, pour une sortie à la rentrée 2015. Une annonce qui a suscité un début de panique dans plusieurs salles de rédaction de journaux et dans les maisons d’édition.

« Ils se sont rencontrés avant la fin de l’an dernier, le courant est très bien passé entre eux » explique un responsable de la maison d’édition Gallimard qui a signé le contrat sans même savoir de quoi parlera le livre. « Mais nous sommes tous impatients de l’avoir entre les mains, nous faisons déjà face à de fortes pré-commandes » a-t-il souligné, expliquant que le trio s’était réparti les tâches dans le travail de rédaction et de documentation. « Avons-nous eu tort ou raison, allons-nous créer un monstre qui nous dévorera tous ? Combien ont-ils touché ? » s’inquiète une autre maison d’édition, qui se dit déçue et furieuse de ne pas y avoir pensé plus tôt.

Du côté des médias, c’est un vent de panique qui a soufflé dès l’annonce de la nouvelle,une panique justifiée par le manque d’éditorialistes pour analyser toutes les facettes de ce livre non-écrit et non-publié et des polémiques potentielles qui en découleront pendant des semaines. « Nous avons dû rappeler tous nos éditorialistes de gardes, ainsi que d’autres que nous conservons habituellement pour des évènements spéciaux comme la neige ou des attentats » explique cet employé de BFMTV dans un bistrot de Paris, à la recherche d’un ou plusieurs éditorialistes disponibles.  « Mais beaucoup de chaînes d’info ont peur d’être à court d’analystes » ajoute-t-il en sombrant en larmes.

Du côté des libraires c’est aussi l’inquiétude qui prédomine mais pour d’autres raisons. Selon eux, la sortie de ce livre signé par les personnes les plus polémiques du moment pourrait tout simplement dégoûter les Français de toute forme de lecture ou d’imprimés sur papier. « On a peur que cela fasse une mauvaise publicité pour le livre en général et que des librairies soient touchées et ne ferment à leur tour » a expliqué un responsable de la fédération des libraires, par téléphone, en position fœtale sous son bureau. après l’annonce d’un livre de Bernard-Henri Lévy en réponse. « Il faut que ça s’arrête ».

La Rédaction

Photo: Thinkstock

Publicité
Publicité