En moyenne, nous passons deux ans de notre vie à chercher un objet qui est juste devant nos yeux

119 Publié le 07/01/2015 par La Rédaction

Montréal – C’est une étude qui a de quoi donner le tournis aux miros et aux étourdis. Des chercheurs canadiens viennent de démontrer que nous passons au total deux ans de notre vie à chercher un objet qui est juste devant nos yeux.

Le docteur Julia Marstones, qui a piloté l’étude pendant plus de six mois, est même parvenue à dresser la liste précises des objets que nous avons l’habitude de chercher pour rien. « Sur ces deux ans, nous passons pas moins de neuf mois à chercher une télécommande qui est sur la table basse, huit à chercher un téléphone portable qui clignote, et six à chercher la Grande Ourse » explique-t-elle.

Les travaux de la chercheuse ont aussi permis de démontrer que hommes et femmes ne sont pas égaux devant ce phénomène. Selon elle, ce sont les hommes qui sont les plus touchés, puisque leurs capacités d’observation seraient égales à celle d’un lapin nain. « Certains peuvent même passer toute une vie sans parvenir à trouver quelque chose qui est sous leurs yeux. C’est comme si la brosse des toilettes ou le clitoris devenaient complètement invisibles pour eux. C’est sans explication ».

Julia Marstones précise qu’outre ces deux ans perdus, nous passons également seize mois à chercher un objet sur lequel nous somme assis, six autres mois à chercher quelque chose qui est dans notre poche, et deux mois à chercher notre passeport avant de prendre un avion.  Des chiffres qui s’emballent au point que la chercheuse préfère les taire lorsqu’on aborde le cas particulier de ceux qui cherchent leurs lunettes alors qu’elles sont sur leur tête. « Pour ceux qui oublient ce qu’ils étaient en train de chercher, il n’y a plus rien à faire » conclut-elle.

Publicité
Publicité