Football – L’attaquant du PSG Ezequiel Lavezzi en larmes parce qu’il ne veut pas s’entraîner

53 Publié le 13/01/2015 par La Rédaction

Cris et larmes étaient au menu de l’entraînement hier au camp des loges. Invité à participer à la séance collective prévue à 10h00, l’attaquant argentin du Paris-Saint-Germain, Ezequiel Lavezzi, a clairement montré son désaccord en piquant une grosse colère et en partant bouder dans son coin. Reportage.

Cris et larmes étaient au menu de l’entraînement hier au camp des loges. Invité à participer à la séance collective prévue à 10h00, l’attaquant argentin du Paris-Saint-Germain, Ezequiel Lavezzi, a clairement montré son désaccord en piquant une grosse colère et en partant bouder dans son coin. Reportage.

Caca boudin

C’est une scène totalement ubuesque à laquelle ont assisté hier matin les joueurs et les membres du staff du PSG. Arrivé après plus de trois quarts d’heure de retard, Ezequiel Lavezzi a dans un premier temps refusé de revêtir sa tenue d’entraînement, prétextant que « aujourd’hui, il n’avait pas envie ». Le joueur se serait même réfugié pendant plus de deux heures avec son lecteur MP3 dans les toilettes du centre d’entraînement, refusant tout contact avec l’extérieur.

Jean Louis Gasset, qui fait partie de l’encadrement des joueurs, a su trouver les mots pour convaincre le joueur de sortir de son mutisme. « Je l’ai menacé de lui foutre un bon coup de pied au cul s’il ne sortait pas » a raconté l’adjoint de l’entraîneur Laurent Blanc. À bout, l’attaquant du PSG aurait accepté de sortir de sa cachette, mais au prix d’une grosse crise de nerf, allant jusqu’à se rouler par terre et à pleurer en hurlant la phrase « Je vous déteste tous, de toute façon je me casse à la fin du mois ».

L’entraîneur Laurent Blanc a expliqué lui aussi avoir tenté de calmer son joueur. « Je lui ai passé de l’eau sur le visage, puis je l’ai calmé en lui chantant Big Bisous, sa chanson préférée » a déclaré l’entraîneur en conférence de presse. Ezequiel Lavezzi, qui a finalement terminé la matinée à taper dans un ballon contre un mur pour se calmer, devrait prochainement être confié à Pascal le grand frère.

La Rédaction

Photo: Wikicommon/Ytoyoda

 

 

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité